Propos recueillis par Nathalie Hantz
Rédaction du Village de la Justice

 
  • 86 lectures
  • 1re Parution: 27 juin 2021

  • 5  /5
Guide de lecture.
 

Focus sur Parcoursup et les études de Droit.

C’est le mot que les lycéens et leurs parents ont à la bouche durant toute l’année de Terminale : Parcoursup. La plateforme nationale qui va décider de leur avenir inquiète et questionne. Elle est pourtant et avant tout une gigantesque source d’informations sur leur orientation.
Le Village de la Justice s’est tourné vers Jérôme Teillard, Inspecteur général de l’éducation, du sport et de la recherche et Chef de projet « Réforme de l’accès à l’enseignement supérieur - Parcoursup », qui a confié au Village de la Justice quelques clefs pour bien aborder et comprendre cet outil, avec l’exemple des études de droit.

D’abord...c’est quoi Parcoursup ?

C’est la plateforme nationale de pré-inscription pour les formations post-bac et qui intègre toutes les formations publiques ou privées, qui délivrent des diplômes reconnus par la loi, soit plus de 19 500 formations (dont 6 000 en apprentissage).

Le premier des conseils : n’attendez-pas la terminale pour vous intéresser à Parcoursup !

Avant d’être un outil de gestion des demandes d’inscription dans l’enseignement supérieur, Parcoursup est une mine d’informations sur toutes les formations.

Parcoursup est une mine d’informations sur toutes les formations.

Ce n’est qu’en janvier que les lycéens de terminale pourront s’inscrire et formuler leurs vœux sur la plateforme. Mais le moteur de recherche des formations est accessible en continu et dès la rentrée, les lycéens peuvent mettre à profit le 1er trimestre pour se renseigner sur les formations et mûrir leur projet d’orientation… et rien n’empêche de commencer avant, notamment pour prendre les bonnes options en terminale !

Parcoursup a un moteur de recherche : il faut saisir les mots clefs (par exemple licence de droit) et pour chaque licence apparaît une fiche qui indique notamment des chiffres clés et précieux comme le nombre de places dans la formation, le nombre de vœux formulés l’année précédente pour cette formation, et les critères d’examen de vœux, le cas échéant des recommandations sur les enseignements à privilégier lors du parcours au lycée pour réussir dans la formation souhaitée.

Vous comprenez pourquoi il est risqué de s’y prendre à la dernière minute !

Autre conseil primordial : ne pas hésiter à échanger avec son professeur principal et à se rendre aux journées portes ouvertes organisées par les facultés !

Le questionnaire d’auto-évaluation obligatoire pour les études en droit.

Comme pour les licences de sciences, si vous formulez des vœux pour des licences de droit ou de sciences, vous devez répondre à un questionnaire d’auto-évaluation (le lien vers le questionnaire est accessible depuis Parcoursup pour chaque formation concernée, et sur le site de l’ONISEP, muni de votre code INE ou Parcoursup).

Attention, les résultats de ce questionnaire sont communiqués exclusivement au candidat. Il ne s’agit pas d’un outil de sélection. Élaboré par la Conférence des doyens des facultés de droit, il a pour objectif de faire découvrir les attendus de la filière droit, de vérifier que ses compétences correspondent à celles attendues, et à l’inverse à attirer ceux qui pensent ne pas être faits pour le droit mais qui en réalité pourraient l’être.

Des profils divers pour les filières droit.

Les éléments de cadrage national et les attendus sont précis :
- Savoir mobiliser des compétences d’expression écrite et orale qui témoignent de qualités rédactionnelles et oratoires.
- Disposer d’aptitudes à la compréhension, à l’analyse et à la synthèse d’un texte.
- Disposer d’aptitudes à la logique et au raisonnement conceptuel.
- Pouvoir travailler de façon autonome et organiser son travail.
- Être ouvert au monde et disposer de connaissances linguistiques.

« La formation peut accueillir des profils variés, quels que soient les enseignements de spécialité et les options choisis au lycée. »

Mais il faut noter surtout que ce cadrage se termine par les indications suivantes : « La formation peut accueillir des profils variés, quels que soient les enseignements de spécialité et les options choisis au lycée. »

Comme Jérôme Teillard le précise : "il s’agit là d’un choix politique assumé de la part de la Conférence des doyens, une ouverture d’esprit voulu à une diversité de profils."

Concrètement comment ça marche ?

"Une fois les vœux formulés et confirmés, les demandes sont examinées par les formations directement.
Elles transmettent ensuite leurs choix de lycéens retenus à Parcoursup. Ce n’est que là que Parcoursup intervient pour appliquer son algorithme, en donnant, lorsque les formations sont en tension, notamment une priorité géographique aux candidats : les élèves de l’Académie (ou de la région, comme en Ile-de-France) demandée sont prioritaires pour les formations situées sur ce territoire (ce que les formations elles ne regardent pas) ainsi que les lycéens boursiers.

Pour le dire autrement : la formation ne tient compte que de la valeur pédagogique du candidat et Parcoursup réintègre l’élément géographique et la prise en compte des boursiers. Les candidats sont informés de ces priorités dans leur dossier. Au final, depuis 2018, la mobilité étudiante s’est accrue tout comme la proportion de boursiers admis dans l’enseignement supérieur."


A lire en complément : "De Parcoursup aux métiers du Droit, le guide de l’orientation pour vos études de droit".

Propos recueillis par Nathalie Hantz
Rédaction du Village de la Justice

Recommandez-vous cet article ?

Donnez une note de 1 à 5 à cet article :
L’avez-vous apprécié ?

2 votes

A lire aussi dans la même rubrique :

Bienvenue sur le Village de la Justice.

Le 1er site de la communauté du droit, certifié 4e site Pro en France: Avocats, juristes, fiscalistes, notaires, huissiers, magistrats, RH, paralegals, étudiants... y trouvent services, informations, contacts et peuvent échanger et recruter. *

Aujourd'hui: 144 820 membres, 21613 articles, 126 409 messages sur les forums, 4 900 annonces d'emploi et stage... et 2 300 000 visites du site par mois. *


L'Enquête en cours >

Professionnels du Droit, participez à l'enquête Métiers du Droit du Village !

Focus sur >

Etats généraux de la Justice : le brief et les motivations du projet.




LES HABITANTS

Membres

PROFESSIONNELS DU DROIT

Solutions

Formateurs