Propos recueillis par la Rédaction du Village de la Justice.

 
  • 1018 lectures
  • Parution : 28 septembre 2020

  • 5  /5
Guide de lecture.
 

Méthode Agile pour les métiers du droit : une collaboration entre design, juridique et business pour créer de la valeur.

La collaboration entre design, juridique et business peut créer de la valeur ! C’est le défi relevé ici.
Après une année de travaux et de workshops, la direction Juridique d’Ubisoft (chef de ce projet, Jean-Philippe Doho) et le cabinet Taylor Wessing ont conçu un document de sensibilisation à la méthode Agile [1], document destiné à la communauté juridique et technologique qu’ils partagent ici.

Lauréats de notre Prix de l’innovation en management juridique 2019 pour leur démarche de sensibilisation RGPD « Privacy is not a game ! », participants à de nombreux expériences d’innovation ouverte [2], les équipes de la Direction juridique d’Ubisoft sont innovants et partageurs !
A ce titre ils nous proposent ici un document (en anglais ; voir plus bas dans cette page) sur la méthode Agile, pour "alimenter le débat sur cette méthodologie de développement mais aussi sur le legal design."

Rencontre avec Jean-Philippe Doho, Legal Innovation Specialist.

Village de la Justice : Pourquoi votre Direction juridique trouve-t-elle intérêt à mobiliser des ressources internes pour ce type de document, et quelle est votre démarche en le partageant ? Que souhaitez-vous montrer ?

Jean-Philippe Doho, Ubisoft : "Tout d’abord ce projet est né d’une rencontre, celle entre des avocats de Taylor Wessing et moi-même lors d’une conférence organisée par l’IBA à Berlin. Lors d’une table ronde sur le thème de la méthodologie Agile, l’idée de collaborer dans la création d’un document explicatif sur le rôle des juristes dans l’agile a émergée. Ubisoft dispose en effet d’une expérience particulière dans ce domaine : de nombreuses équipes de production, en particulier dans les jeux mobiles, développent nos jeux en utilisant des méthodes « agiles ».

Jean-Philippe Doho
Legal Innovation Specialist
Direction juridique Ubisoft

Du côté de l’équipe juridique, nous échangeons donc régulièrement avec des spécialistes de ces méthodes en interne, et ces sujets sont évidemment évoqués dans le cadre des contractualisations avec des tiers. Notre intérêt était donc de tirer parti de notre expérience en legal design pour produire un document « vu du point de vue des juristes  » mais qui ne soit pas juridique : avec une portée business, agréable à regarder et facile à comprendre. Les échanges ont accru notre affinité réciproque avec ces experts internes et notre sensibilité aux enjeux propres à ces méthodes.

En le partageant publiquement, et en particulier auprès des juristes, avocats et professionnels de l’Agile, nous souhaitons mettre en lumière le rôle du juriste qui doit certes écrire le contrat mais aussi et surtout conseiller ses clients et/ou partenaires en comprenant les tenants et aboutissants de la méthodologie et du projet. Le juriste a un rôle particulier à jouer dans ces contextes de développement « agiles » et fait partie de « l’équipe » dans la quête d’agilité.

Enfin, ce projet a été l’occasion pour nous d’ouvrir le sujet de l’agilité du travail du juriste en lui-même. Dans notre cas, ce changement d’état d’esprit s’incarne bien dans ce genre de projet innovant : léger, centré utilisateurs, produit rapidement et en collaboration avec notre designer et des experts de l’agile, afin d’être au plus proche du business et communiquer de manière simple et efficace."

Comment allez-vous l’utiliser et le diffuser ?

"En interne nous allons distribuer le document sur nos canaux de communication généraux (réseau social interne…) mais aussi de façon plus ciblée à nos équipes de production et équipe IT qui travaillent en Agile, dans le cadre de nos échanges avec eux. Notre PDG Yves Guillemot souhaite que nous soyons une société "Agile" et nous souhaitons être un partenaire proactif de cette stratégie !"

Pourquoi avoir réalisé ce document avec un cabinet d’avocat, et en quoi a consisté votre collaboration ?

"L’expertise des cabinets d’avocats dans la contractualisation de l’Agile mais aussi dans la gestion du contentieux en Agile, a été une des motivations de cette collaboration. De plus Taylor Wessing, un cabinet international et prestigieux, a tout de suite montré son intérêt sur le sujet mais aussi pour échanger autour de notre expertise en legal design.

C’était aussi une opportunité pour travailler différemment avec eux : dans les faits nous avons organisé un workshop à Paris au début de l’année où des avocats de Taylor Wessing Amsterdam ont pu rencontrer nos équipes Legal IT et Legal Innovation afin de travailler sur nos intentions respectives, la valeur du document, sa cible, sa structure. Ce workshop nous a permis de développer et tester une de nos méthodologies pour nos projets de legal design. Ce fut enfin un moment convivial et créatif !"

Vous dites que "la collaboration entre design, juridique et business afin de créer de la valeur dans le contenu, est un défi à relever." Selon vous, quelle type de valeur chercher ainsi, et comment à l’avenir cela pourrait modifier le "business" de la Direction juridique Ubisoft ?

"Nous souhaitons mettre l’utilisateur des services juridiques au centre de notre réflexion et de nos projets, pas seulement l’expertise technique. Grâce à cette démarche, le temps passé sur des demandes va diminuer car soit le client comprend mieux la règlementation, la question juridique, la contractualisation, soit il pourra trouver une réponse à sa question par des outils et des contenus conçus autour de lui par les juristes. La relation entre juridique et business est améliorée directement car les points d’incompréhension des clients sont pris en compte dès la phase de conception d’un projet juridique innovant, pas seulement les besoins des juristes. Il s’agit donc d’augmenter notre rentabilité temps passé/valeur ajoutée de l’acte mais aussi d’affirmer notre positionnement en tant que partenaire business.

"Nous souhaitons faire passer le juriste de partenaire business à chef de projet, acteur de l’innovation"

La compréhension du message juridique et business est un pilier de notre stratégie, à l’avenir nous souhaitons même faire passer le juriste de partenaire business à chef de projet, acteur de l’innovation, réunissant des designers, développeurs web...La Direction Juridique d’Ubisoft souhaite être pionnière dans ce mouvement de fond."

Vous avez innové dans de nombreux cas, pouvez-vous nous en citer quelques-uns ?

"Notre équipe innovation, intégrée à la direction juridique d’Ubisoft, continue de grandir et de collaborer avec nos juristes dans des projets innovants. L’automatisation de nos contrats est au cœur de notre démarche avec 3 projets en phase de tests finaux avant déploiement.

Le legal design, dont le projet Agile est un exemple tourné vers la pédagogie juridique, est aussi prioritaire avec la transformation de notre privacy policy et de nos conditions d’utilisation, la transformation de notre charte informatique, celle de certains de nos templates de contrats (NDA, cessions de droits, …).

Enfin la communication et la formation de nos équipes avec un projet de sensibilisation à la confidentialité mais aussi le développement d’un prototype de jeu vidéo sur la protection des données personnelles."

Notes :

[1"Les pratiques agiles mettent en avant la collaboration entre des équipes auto-organisées et pluridisciplinaires et leurs clients. Elles s’appuient sur l’utilisation d’un cadre méthodologique léger mais suffisant, centré sur l’humain et la communication". Wikipedia.

Propos recueillis par la Rédaction du Village de la Justice.

Recommandez-vous cet article ?

Donnez une note de 1 à 5 à cet article :
L’avez-vous apprécié ?

2 votes

A lire aussi dans la même rubrique :

LES HABITANTS

Membres
PROFESSIONNELS DU DROIT
Solutions
Formateurs