• 730 lectures
  • 17 juin
  • 4.33
 

Profession libérale : préparer sa retraite avec la SCPI.

Suspendue en raison de l’irruption du Covid-19, la réforme des retraites devrait signer son retour sur la table très prochainement. Les avocats et leurs instances représentatives avaient largement manifesté leur opposition à la fin de leur régime autonome géré par le CNBF, régime caractérisé par une pérennité exceptionnelle dans le paysage des professions libérales.


Si les nouvelles discussions devraient certainement être moins catégoriques, elles ont mis en lumière la nécessité absolue des professions libérales de ne pas dépendre uniquement de leur régime de retraite et de se constituer eux-mêmes une complémentaire retraite.

L’investissement immobilier reste la voie privilégiée des professions libérales pour préparer la fin de leur activité. Pour éclairer le sujet, Lionel Benhamou et Véronique Baron, associés fondateurs de La Centrale des SCPI, expliquent les enjeux d’une préparation de sa retraite efficace avec la Société Civile de Placement Immobilier.

Pourquoi mettre en œuvre des stratégies de préparation à la retraite ?

Lionel Benhamou : Même si nous sommes dans un état protecteur et même avec un régime autonome bénéficiaire, les avocats, et toutes les autres professions libérales d’ailleurs, ne doivent pas négliger la préparation de leur retraite par la mobilisation de leurs propres moyens. Les évolutions démographiques et les réformes successives montrent que le niveau moyen des retraites versé par les caisses de retraite devrait chuter dans les années à venir. Une tendance presque inéluctable.

Véronique Baron : Le rapport Delevoye et le projet de réforme actuel ont montré que le tabou d’une uniformisation du système n’était plus aussi fort qu’il y a quelques années. Il semble illusoire de penser que le statut quo sera maintenu pour les 10 ou 20 prochaines années. Dès lors, il est évident que les avocats de moins de 50 ans seront confrontés à une réalité totalement différente avec une baisse de la retraite de base assez sensible.

L. B. : Et même pour ceux qui sont aujourd’hui à quelques années de la retraite. Le taux de remplacement des revenus d’activité des professions libérales par les pensions de retraite est aujourd’hui compris entre 30 et 50%. La vraie question à se poser est : êtes-vous capable de vous passer aujourd’hui de plus de la moitié de vos revenus ? Préparer sa retraite est donc plus que jamais une urgence, cela doit devenir un réflexe qu’il ne faut pas remettre systématiquement au lendemain.

En quoi la SCPI est-elle un outil pertinent pour préparer sa retraite en tant que profession libérale ?

V. B. : Comme les retraites, le monde de l’épargne connaît des évolutions. L’assurance-vie qui était trop souvent proposée comme la solution un peu « fourre-tout » doit être nuancée. Son attrait baisse chaque année en même temps que le rendement du fonds en euros. La bourse est une piste mais qui nécessite un suivi chronophage et un degré d’expertise élevé.

L. B. : Parce qu’il permet de se constituer de façon très tangible des revenus complémentaires, l’immobilier est très clairement la meilleure option pour les professions libérales qui l’ont très bien compris.

V. B. : La Société Civile de Placement Immobilier, ou SCPI de rendement, permet d’investir facilement et de façon mutualisée dans l’immobilier. On parle même aujourd’hui d’immobilier digital. Elle permet de cibler tous les secteurs de l’immobilier (santé, e-commerce, résidentiel, bureaux…) sans se soucier de la gestion locative assurée par une société de gestion. Son rendement moyen pour 2019 s’élève à 4,40% et peut aller jusqu’à 6% nets pour les meilleures SCPI de leurs catégories.

L. B. : Là où elle est particulièrement pertinente pour les professions libérales, c’est qu’elle peut être acquise selon plusieurs modalités : au comptant bien évidemment mais également en faisant jouer l’effet du crédit, ce qui fait figure d’exception dans le paysage des placements. Et pour maîtriser la charge fiscale, il existe des pistes d’optimisation avec des SCPI Européennes ou une acquisition en utilisant le démembrement de propriété. Les SCPI peuvent également être acquises par une personne morale, permettant des optimisations avec des SCI ou des sociétés d’exploitation.

Comment investir en SCPI de façon stratégique ?

V. B. : Un investissement en SCPI est un investissement immobilier. À ce titre, il doit être pensé comme tel et doit s’imbriquer dans une stratégie patrimoniale globale. C’est pourquoi l’accompagnement par un professionnel du secteur représente une plus-value pour l’épargnant. C’est la même idée qu’un justiciable qui voudrait tout faire seul sans avocat. C’est parfois possible, mais très rarement souhaitable.

L. B. : D’autant qu’il existe 191 SCPI de rendement qui permettent de cibler des secteurs ou des zones géographiques. Il s’agit de ne pas se tromper pour un investissement qui est censé durer plusieurs années. Nous nous attachons à composer des portefeuilles multi-SCPI pour nos clients afin de mutualiser le risque et de maximiser les opportunités de rendement. Notre accompagnement se fait sans surcoût pour les investisseurs, un plus très apprécié.

V. B. : Récemment nous avons accompagné un avocat associé en droit fiscal qui souhaitait préparer son futur départ en retraite envisagé sous moins de 10 ans. Il a consacré une certaine somme que nous avons réparti sur un portefeuille SCPI équilibré.

SCPI Stratégie Mode d’acquisition
Eurovalys Allemagne Pleine-propriété
Pierval Santé Santé Pleine-propriété
Activimmo E-commerce Démembrement de propriété
Epargne Pierre Régionale Démembrement de propriété

L. B. : L’allocation suivante permet de mixer plusieurs stratégies différentes. Les SCPI acquises en pleine-propriété sont toutes des SCPI qui investissent en Europe pour avoir un rendement peu fiscalisé. Les SCPI Françaises ont été achetées en démembrement pour éviter de payer des impôts sur le rendement avant le départ en retraite.

La Centrale des SCPI est aujourd’hui le premier comparateur de SCPI en France et accompagne chaque année plusieurs centaines de professionnels libéraux pour la préparation de leur retraite. Profitez de leur expertise pour préparer efficacement votre retraite (01.44.56.00.23 / www.centraledesscpi.com ).

Découvrez en vidéo les astuces pour préparer votre retraite grâce aux SCPI :

Avertissement
L’investissement dans une SCPI n’est pas garanti, tant du point de vue des dividendes perçus que de celui de la préservation du capital. Les SCPI dépendent en effet des fluctuations des marchés immobiliers.
Avant toute décision d’achat de parts de SCPI, faites-vous conseiller par un professionnel afin d’être certain(e) que ce placement correspond à votre profil patrimonial.
Enfin, comme tout investissement immobilier, tenez compte du fait que les SCPI sont des placements de long terme dont la durée de détention minimale ne saurait être inférieure à huit ans.

Recommandez-vous cet article ?

Donnez une note de 1 à 5 à cet article :
L’avez-vous apprécié ?

3 votes

LES HABITANTS

Membres
PROFESSIONNELS DU DROIT
Solutions
Formateurs