Accueil Management Technologies et innovations pour les métiers du droit

[Innovation] Une chaîne vidéo dédiée aux conflits familiaux.

Vous vous souvenez certainement de Karine De Luca et Maude Lelièvre, avocates dynamiques du Cabinet Granvelle... et finalistes du Prix de l’innovation des Avocats en relation-client 2017 du Village de la Justice grâce à leur protocole d’accompagnement de leurs clients « Sens & Émotions » : programme dédié aux familles en crise.
Dans la continuité de ce programme, elles reviennent vers nous pour le lancement de leur chaîne vidéo "Sens et Emotions : chaîne qui démine les conflits familiaux".
Présentation...

Le cabinet jurassien Granvelle, soucieux du bien-être de ses clients se démène et ne cesse d’innover en ce sens. Après avoir créé l’appli gratuite « Les Urgences du Droit » et distribué des agendas magnétiques aux familles en crise pour faciliter leur organisation, ce dernier propose une chaîne youtube « Sens & Émotions ».

Cette chaîne, en accès libre, propose des tutoriels dans lesquels des enfants, sur un ton décalé, aident leurs parents "à réussir leur divorce mieux que leur mariage". Pour ce faire, ils mettent en scènes les fiches conseils proposées par le cabinet pour leurs clients afin de les aider dans leur prise de décisions.





Entretien avec Maude Lelièvre et Karine De Luca, Avocates, fondatrices du cabinet Granvelle.

Village de la Justice : Pour quelles raisons avoir lancé la chaîne vidéo « Sens & Émotions » ?

Maude Lelièvre, Karine De Luca : "Depuis déjà deux ans, nous créons des fiches conseils pratiques à destination de nos clients en phase de séparation. Pour beaucoup de clients, ces fiches trouvent un vrai écho chez eux. Ils nous indiquent apprécier cette autre forme d’aide et d’accompagnement de leur divorce. Mais certains, trop acculés par le quotidien et l’évènement qu’ils vivent, n’arrivaient pas à prendre le temps de cette lecture.
L’idée de la vidéo est donc née pour eux… et avec bien sûr l’aide précieuse et extraordinaire de vrais professionnels passionnés tels que la société Nansen Developpement et la société Mizenboite qui ont adoré ce projet."

Pourquoi avoir choisi ce titre pour votre chaîne ?

"Cette chaîne est le prolongement de notre travail quotidien avec le client.""Il y a deux ans nous avons créé un protocole d’accompagnement client que nous avons baptisé « sens et émotions ». L’objectif de ce protocole est d’accompagner le client de manière à donner du sens aux choix et aux conséquences de sa séparation.
C’est donc très naturellement que la chaîne a été créée sous le même nom. Cette chaîne est le prolongement de notre travail quotidien avec le client."

L’an passé vous avez participé au Prix de l’innovation avocat en relation-client organisé par le Village de la Justice, cette expérience vous a t-elle été utile pour lancer cette chaîne ?

"Cette expérience nous a permis de maintenir l’énergie nécessaire au développement de notre protocole et donc à la création de cette chaîne."

"Notre participation au Prix de l’innovation a été un évènement exceptionnel dans notre carrière. Cela a été une formidable occasion de se poser des questions sur notre manière d’exercer et d’échanger avec d’autres confrères sur une vision d’avenir de notre profession.
Finalement cette expérience nous a permis de maintenir l’énergie nécessaire au développement de notre protocole et donc à la création de cette chaîne.

"Oui, nous avocats, pouvons être à la pointe de la technologie."

Par ailleurs, cette participation nous a également permis de prendre conscience que dans le domaine de l’innovation, l’aspect numérique était malheureusement privilégié au détriment de l’aspect humain. Ces vidéos sont donc la démonstration inverse : oui, nous avocats, nous pouvons être à la pointe de la technologie (pour notre part, cela fait des années que nos clients peuvent prendre rdv ou payer en ligne !) et utiliser toutes les technologies du moment, tout en offrant à nos clients un accompagnement humanisé !"

Comment pensez-vous que cette chaîne puisse être une solution, une aide pour les familles en désaccord ?

"Par ces vidéos nous espérons faciliter l’accès à un message."

"A l’heure où les gens passent des heures sur leur smartphone, nous avons eu l’idée de créer des vidéos un peu décalées en nous disant que cela serait plus facile à visionner. Par ces vidéos nous espérons faciliter l’accès à un message.
Parce que « you tube » est aujourd’hui à la portée de tous les membres de la famille, chacun d’entre eux peut s’approprier le discours tenu. L’espoir derrière ces vidéos est bien sûr d’amener les couples en cours de séparation à plus de respect envers l’autre et envers soi."

Votre cabinet innovant régulièrement, avez-vous d’autres projets ?

"Notre projet est de promouvoir (...) une autre manière d’accompagner les séparations et les divorces."

" Nous nous ennuierions si nous n’avions plus de projet ! Alors oui, nous avons plein de projets ! Notre projet est de promouvoir auprès d’autres confrères, d’autres professions, et d’autres instances une autre manière d’accompagner les séparations et les divorces. Nous avons déjà bien commencé à travailler et une association est en cours de création. Pour permettre cela, nous sommes en cours de recrutement d’une ou deux nouvelles collaboratrices (ou collaborateurs… mais malheureusement les hommes sont moins nombreux en affaires familiales)."

Propos recueillis par Marie Depay pour le Village de la Justice.

Recommandez-vous cet article ?

Donnez une note de 1 à 5 à cet article : L’avez-vous apprécié ?

12 votes