Accueil Services et "Après le droit"... A côté du Droit... Le Magazine.

L’avocat ce héros... de bande dessinée !

Parce qu’elle est curieuse, la rédaction du Village de la justice s’est intéressée à la place occupée par la profession d’avocat et quelle en est son image dans le monde du 9ème art. Oh ! Surprise, l’avocat est bien un héros de bande dessinée !
Mais pourquoi tant d’intérêt de la part des lecteurs pour ce personnage atypique ? Venez le découvrir dans cet article...

Interviewé, [1] lors de la sortie en 2014 de son ouvrage BD "La vie de Palais, il était une fois les avocats..." Me Richard Malka [2] indiquait que le succès de la profession de l’avocat dans le monde de la BD pouvait s’expliquer par le fait que «  le public est très curieux de la matière judiciaire (…) et des professions judiciaires. »

JPEG - 26.2 ko
"L’Avocat"
Laurent Galandon, Frank Giroud et Frédéric Volante, éditions Le lombard.

Un des derniers-nés de cet engouement de l’avocat comme héros de bande dessinée, l’ouvrage sobrement intitulé "L’Avocat" de Laurent Galandon, Frank Giroud et Frédéric Volante aux éditions Le Lombard. Cette bande dessinée met en scène un avocat altruiste, aux antipodes de l’opinion générale du monde de la justice, et entretient une relation assez malsaine avec les médias ! La série compte déjà 3 tomes dont les scénario mêlent enquêtes, et humanité tout en soulevant des sujets épineux…

La profession d’avocat, intrigue, fait rêver, mais parfois les auteurs et dessinateurs ne sont pas toujours tendres dans leur façon d’exprimer leur vision de l’avocat.
Pour vous faire partager la perception de cette profession dans le monde du 9ème art, nous vous proposons un petit tour d’horizon d’albums ayant pour personnage principal un(e) avocat(e) :

PNG - 81.1 ko
"La vie de Palais."
R.Malka et C.Meurisse, éditions Marabulles.
  • La vie de palais, il était une fois les avocats...  [3] : avec humour et bonne humeur cette bande dessinée, met en scène la vie de Jessica Chaillette, jeune avocate et traite de sujets juridiques d’actualité tel l’atteinte à la vie privée, les peines plancher..., mais aussi de la condition d’avocat (horaires, honoraires, parité homme-femme...). Suite à la lecture (sans modération) de cette bande dessinée, la Justice en France n’aura plus de secret pour vous !
  • L’ordre de Cicéron  [4] : thriller juridico-financier qui plonge le lecteur au sein d’une saga familiale à travers plusieurs générations (dans l’esprit des Maîtres de l’orge) opposant deux cabinets d’avocats, l’un français et le second américain.
  • Ava Dream  [5] : histoire d’une jeune avocate londonienne venue en France pour régler une affaire de succession qui s’avère plus complexe que prévu. Une histoire en 2 tomes qui plonge les lecteurs dans l’inquiétant univers des sectes.
  • Maître Corbaque  [6] : relate le quotidien d’une avocate « terreur des prétoires » et donne une vision satirique du monde judiciaire.
  • Les dossiers secrets de Maître Berger  [7] : série retraçant les enquêtes d’un avocat bordelais.
  • Le pouvoir de convaincre  [8] : véritable fable politico-judiciaire, se base sur des faits réels pour mettre en lumière les collusions entre affairisme, politique et justice de ces trente dernières années. Totalement décalé, cet album peut se lire à plusieurs niveaux, du non-initié de la chose juridique au plus haut des magistrats.

Vous trouverez d’autres albums mettant en scène des avocats(es) en vous rendant par exemple sur le site de la BD-Thèque.

L’ avocat héros de bande dessinée ne se trouve pas que sur un support papier, on peut le rencontrer aussi sur le web. C’est le choix fait par le cabinet d’avocats Nolwenn Leroux qui a créé une « Chronique juridico-ludique, Salade de cab. » mettant en scène des personnages récurrents liés au monde du droit en traitant avec humour et simplicité de sujets auxquels sont confrontés chaque jour les avocats.

Comme vous pouvez le constater la profession d’avocat et le monde de la justice sont source d’inspiration pour un certain nombre d’auteurs de bande dessinée. De son côté le public trouve un intérêt à découvrir ainsi le domaine judiciaire qui lui est le plus souvent inconnu.
La Bande dessinée peut donc être un bon outil de communication pour les avocats.

A voir dans le même esprit :

Marie Depay,
Rédaction du Village de la justice.

Recommandez-vous cet article ?

Donnez une note de 1 à 5 à cet article : L’avez-vous apprécié ?

49 votes

Notes :

[1Interview accordé au site internet Sceneario.com

[2Avocat au Barreau de Paris.

[3La vie de palais, il était une fois les avocats... de Richard Malka, Avocat au barreau de Paris et Catherine Meurisse, Auteur de BD et dessinatrice de presse, aux éditions Marabulles.

[4L’ Ordre de Cicéron de Richard Malka, Paul Gillon et Jean-Michel Ponzion aux éditions Glénat.

[5Ava Dream de Alain Queireix et Erik Arnoux aux éditions Le Lombard

[6Maître Corbaque de Zidrou aux éditions Sandawe.

[7Les dossiers secrets de Maître Berger de François Rivière et Patrick Dumas aux éditions Glénat.

[8Le pouvoir de convaincre de Gilbert Thiel, Bernard Swysen et Marca Paulo aux éditions Glénat.