Denis Sauret

 
  • 1142 lectures
  • Parution : 30 juillet 2020

  • 5  /5
Guide de lecture.
 

Le rôle central de la direction juridique dans la transformation numérique de l’entreprise.

Denis Sauret nous propose ici une revue des domaines dans lesquels les juristes seront des "atouts-maîtres" pour leurs entreprises ces prochains temps... Le savoir c’est déjà se préparer à valoriser sa Direction juridique et à sensibiliser les autres directions ! [1]

La transformation numérique est engagée dans la majorité des entreprises avec des impacts importants sur les résultats, la structure, l’organisation, le modèle commercial ou encore les processus des organisations.

Malgré la crise Covid 19, les budgets pour la transformation numérique devraient se maintenir, voire augmenter selon une étude très récente réalisée par l’éditeur IFS à l’échelle mondiale.

Dans ce contexte de changement profond et l’introduction de nouvelles technologies, les directions juridiques ont beaucoup à apporter pour limiter les risques et finalement aider leur entreprise à atteindre ses objectifs.
Toutes les enquêtes relatives à la digitalisation montrent en effet que les aspects juridiques, de gestion des risques et/ou de conformité sont l’un des principaux défis de la transformation numérique.

L’implication de la direction juridique dans la stratégie numérique est donc la garantie d’une conduite plus fluide.

Voici quelques domaines dans lesquels les directions juridiques peuvent faire une réelle différence :

La conformité digitale

Avec l’avènement de la digitalisation des processus organisationnels, les entreprises se doivent d’être de plus en plus vigilantes sur la manière dont ceux-ci sont gérés. Les raisons sont nombreuses. La première est, bien sûr, d’obéir à la loi et aux réglementations locales en vigueur, en particulier pour les groupes internationaux. Mais c’est également nécessaire pour assurer une cohérence globale des interactions entre toutes les parties prenantes de l’entreprise. Enfin, face à la multiplication des actes de piraterie numérique, il est essentiel de disposer de processus robustes pour savoir comment se défendre et riposter.

Or toutes ces actions sont gérées par la conformité, le rôle de la direction juridique est donc primordial.

Contrats et autres accords

En amont, les nouvelles technologies entraînent souvent le référencement de nouveaux fournisseurs et les processus achats et approvisionnement peuvent subir des changements assez fondamentaux.
En aval, la transformation digitale impacte également la relation client et l’entreprise doit aussi imaginer de nouveaux accords commerciaux.
De toute évidence, un examen attentif par la direction juridique de tous les contrats, accords et autres conventions est essentiel.

Risques liés aux nouvelles technologies

Les nouvelles technologies, les applications mobiles ou encore les solutions SaaS impliquent de nouveaux risques. Les directions juridiques peuvent aider à la diligence raisonnable et à la planification en évaluant les risques en appui des systèmes d’information.

Nouveaux produits et services

Les directions juridiques ont un rôle important à jouer dans la création et le lancement de nouveaux produits et services. Elles sont impliquées dans la rédaction des contrats de vente, pour réviser le marketing et la communication, protéger la propriété intellectuelle et plus encore.

Cadres pour l’innovation future

De nombreux programmes de transformation numérique peuvent aboutir à de nouvelles approches agiles de l’innovation, qui se traduisent par l’introduction rapide de nouveaux produits ou services. Les directions juridiques ont là encore un rôle déterminant en apportant leur contribution à de nouveaux cadres et processus d’innovation qui permettent une évaluation précoce des risques, de sorte que la concrétisation des projets et leur commercialisation sont sécurisés

La direction juridique a donc un rôle central à jouer dans la transformation numérique.
Avec une implication précoce, elle élimine les obstacles, réduit les risques, aide l’entreprises à traverser la complexité du changement et, au final, contribue au succès du projet de transformation numérique.

Denis Sauret est diplômé de Dauphine en Finance et Fiscalité et de la Faculté de Nanterre en Droit des Affaires puis a démarré sa carrière dans l’audit.
Denis Sauret a créé Cost Legalis en 2020 en fédérant autour de lui les expertises juridique, financière, achats et digitale pour accompagner les Directions juridiques dans leur stratégie "Legal Operations".

Notes :

[1Introduction de la Rédaction du Village de la Justice.

Denis Sauret

Recommandez-vous cet article ?

Donnez une note de 1 à 5 à cet article :
L’avez-vous apprécié ?

4 votes

A lire aussi dans la même rubrique :

LES HABITANTS

Membres
PROFESSIONNELS DU DROIT
Solutions
Formateurs