Accueil Management Technologies et innovations pour les métiers du droit

Des cabinets qui innovent : les "legal pack", une gamme de services juridiques adaptés aux entrepreneurs et futurs entrepreneurs.

Nous poursuivons notre série de chroniques sur les professionnels du droit qui innovent, notamment en ce qui concerne la Relation-client.

Pour cette 28 ème chronique, le Village de la Justice s’est entretenu avec Erwan Tréhiou, avocat.
Ayant conscience des problématiques liées à la modernisation des prestations juridiques et à un marché fortement concurrentiel, le cabinet d’ Erwan Tréhiou apporte aux entrepreneurs et futurs entrepreneurs une réponse de qualité à leurs besoins spécifiques tout en prenant en compte leurs contraintes financières.

Fondé par Erwan Tréhiou, le cabinet Tréhiou Conseils est une structure individuelle se situant à Lyon et à Grenoble.
Le cabinet est spécialisé en droit commercial et droit des sociétés. Il intervient donc en matière de constitution de sociétés, cession actions/parts sociales, cession fonds de commerce, augmentation de capital, rédaction de pactes d’associés, secrétariat juridique et en droit des contrats, notamment dans le domaine de l’informatique et des logiciels.

L’innovation du cabinet concerne les domaines du droit nécessaires à la constitution d’une société (droit des sociétés, fiscalité) et au démarrage de son activité (droit des contrats le plus souvent, mais aussi droit économique si des réglementations spécifiques s’appliquent à l’activité du client). Elle consiste à proposer aux clients, qu’ils soient une société déjà constituées ou des particuliers souhaitant créer leur société, une gamme de pack juridiques : les « legal pack ». Le principe étant de proposer, à un prix préalablement déterminé et égal pour tous les clients, différents pack juridiques adaptés à leurs différents besoins. Les prestations comprises dans chaque pack juridique sont là encore prédéterminées et équivalentes pour l’ensemble des clients (sauf options possibles).

Quelles sont les motivations de la mise en place d’un tel service ?

Erwan Tréhiou : La mise en place des Legal Pack a pour objectif de répondre à différentes problématiques liées à la modernisation des prestations juridiques et à l’apparition de nouveaux concurrents, notamment les « legal start up » (Captain contrat, Legal Start par exemple).

"Une volonté de sécuriser l’environnement juridique des entrepreneurs."

Je suis parti du constat que l’image des avocats auprès des entrepreneurs ou futurs entrepreneurs n’est pas forcément très positive, les clients considérant souvent que les honoraires demandés peuvent être trop élevés compte tenu des prestations fournies. Aussi, les personnes souhaitant créer une société ou les sociétés ayant peu de moyens à consacrer au domaine juridique ont de plus en plus recours à des prestations juridiques fournies sur internet, aux coûts bien moins élevés que ceux pratiqués en principe par les cabinets d’avocats (ou même les experts-comptables). Or, par ce biais-là, les futurs entrepreneurs ou les sociétés existantes ne bénéficient pas de conseils personnalisés et adaptés, alors même que leur activité présente dans la grande majorité du temps des spécificités qu’il convient de prendre en compte.
Par ailleurs, les clients ne se rendent pas toujours compte que pour commencer une activité, il convient bien entendu de constituer et d’immatriculer une société, mais il convient également de se doter de conditions contractuelles, de conditions générales d’utilisation, de déposer une marque, de rédiger un pacte d’actionnaires…

L’objectif est donc de proposer des packs juridiques à l’intérieur desquels les clients vont trouver l’ensemble des prestations nécessaires à leurs véritables besoins pour commencer leur activité, ou pour la continuer.
La motivation réside donc dans la volonté de sécuriser l’environnement juridique des clients en leur fournissant une véritable prestation personnalisée, à des coûts adaptés.

Les clients bénéficient d’un véritable interlocuteur et d’un meilleur rapport qualité/prix et réactivité/prix.

En effet, en termes d’honoraires, le cabinet et les clients s’y retrouvent puisque la multiplicité des prestations permet de lisser les coûts pour le client (le prix de chaque « Legal Pack » est bien inférieur à l’addition du prix de chaque prestation qu’il contient), et de développer sa clientèle pour le cabinet : les clients ayant par exemple bénéficié d’un « Starting Pack » restent ensuite clients du cabinet et il est alors possible de gérer d’autres aspects de leur activité (contentieux, social…).

En quoi cette solution vous semble innovante ?

E.T. : Cette solution est innovante dans le sens où l’objectif est de se placer sur le meilleur rapport qualité/prix et réactivité/prix du marché des prestations juridiques : la qualité du service est celle d’un avocat, mais les prix viennent à mi-chemin entre les prix d’un avocat et ceux pratiqués sur Internet.
Par ailleurs, l’innovation réside dans le fait de proposer des packs juridiques prédéterminés car en définitive, dans la grande majorité des cas, les besoins et les outils juridiques nécessaires pour débuter une activité, pour la développer ou pour faire évoluer sa société sont souvent très proches. Or, la qualité des prestations n’est pas toujours identique.
L’innovation réside donc dans le fait de proposer des services de qualité, adaptés et prédéterminés (sauf option ou cas particuliers), tout en se plaçant dans une situation intermédiaire en termes de coûts.

Quels sont les bénéfices de cette innovation pour les clients et pour votre cabinet ?

PNG - 110.9 ko
Erwan Tréhiou.

E.T. : Le bénéfice pour les clients réside dans le fait de bénéficier d’un véritable interlocuteur, qui leur propose un ensemble des prestations nécessaires à leur activité, même si eux ne le savent pas encore, à des coûts leur permettant d’accéder à ces prestations. Encore une fois, l’objectif est de proposer le meilleur rapport qualité/prix et réactivité/prix, afin que chacun puisse bénéficier de conseils et d’actes juridiques adaptés à sa situation. De plus, les différents packs juridiques permettent de répondre aux différentes problématiques des clients.

Pour le cabinet, l’attractivité des prix et la qualité du travail lui permet de développer son portefeuille client et ainsi de vendre d’autres prestations dites « one shot ». Par ailleurs, j’ai pu constater que ce système permet de créer une véritable relation de partenariat et de confiance avec les clients qui sont reconnaissants du service proposé et des prestations réalisées.

Propos recueillis par Marie
Rédaction du Village de la Justice.

Recommandez-vous cet article ?

Donnez une note de 1 à 5 à cet article : L’avez-vous apprécié ?

44 votes

Vos commentaires

Commenter cet article
  • Dernière réponse : 11 août 2016 à 14:13
    Le 11 août 2016 à 12:11 , par CHHUM Frederic
    Rien de nouveau sous le soleil - arrêtons les clichés !

    Rien de nouveau sous le soleil.

    Depuis très longtemps les avocats peuvent fournir des prestations de services raisonnables.

    Aucune innovation donc.

    Par ailleurs le terme entrepreneur est dévoyé encore une fois : entrepreneur = patron = chef d ’entreprise

    Frédéric CHHUM
    Avocat Paris et Nantes

    • Le 11 août 2016 à 13:05 , par Erwan TREHIOU

      Que vous le vouliez ou non, les créateurs d’entreprises (et notamment les jeunes créateurs) se dirigent de plus en plus vers les plateformes juridiques en ligne qui proposent des tarifs défiant toute concurrence. Or ces prestations ne sont pas toujours de bonne qualité.

      Que vous le vouliez ou non également, les honoraires des avocats sont souvent perçus par les clients comme excessifs et les avocats ne bénéficient pas toujours d’une bonne image.

      Par ailleurs, les créateurs d’entreprises pensent souvent que d’un point de vue juridique, la seule immatriculation de leur société leur permet de lancer leur activité.

      L’objectif ici est simplement de proposer des packages juridiques permettant à ces personnes de bénéficier de prestations complètes afin de sécuriser leur environnement juridique et contractuel, à des conditions avantageuses (puisque le fait de réaliser plusieurs prestations permet de lisser le coût). Je part du principe que c’est un deal gagnant/gagnant avec le client.

      De mon point de vue, "l’innovation" réside d’une part dans le fait d’avoir des package "tout fait", mais également dans le fait de se placer dans un nouveau point du marché, entre les legal start up et les avocats "classiques" pratiquant des honoraires souvent vus comme trop onéreux (facturer plus de 1.000 euros pour une création de SAS classique n’est plus adapté à la nouvelle concurrence, c’est un fait). Par contre proposer un package complet (société + contrats + marques) pour 2.000 euros, cela parle plus au client, c’est un fait également.

    • Le 11 août 2016 à 14:13 , par LVM

      Certes, les avocats peuvent "fournir des prestations de services [à des prix ?] raisonnables" depuis bien longtemps, malheureusement ils oublient très souvent de le faire, ce qui rend de facto leurs prestations inaccessibles à de nombreuses personnes qui souhaitent créer leur entreprise et se rabattent sur les offres de prestations à bas prix qu’on trouve très facilement sur internet.

      Peut-être que le concept existe déjà, mais si les personnes susceptibles d’être intéressées continuent de recourir à ces prestations "bas de gamme", c’est qu’il est encore peu pratiqué/méconnu, d’où l’intérêt de médiatiser ce type d’initiatives.

      Vendre un "pack" création d’entreprise à un tarif abordable, voilà une manière intelligente de répondre à l’afflux de concurrents dématérialisés !