• 894 lectures
  • Parution : Mai 2011

  • 0  /5
 

e-G8 : l’éternelle polémique autour du droit d’auteur.

L’e-G8 s’est achevé mercredi dans une certaine indifférence, à croire que tous les efforts d’organisation avaient été concentrés sur le casting plutôt que sur la constructivité des débats.

Ainsi, la conférence « Propriété intellectuelle à l’ère du numérique » a été orchestrée autour de la polémique ultra-balisée : patrons des grandes industries de la culture contre partisans de la gratuité de la culture sur internet, brandissant l’étendard de la liberté d’expression.
Fréderic Mitterand, Ministre de la culture, Antoine Gallimard, PDG du Groupe Gallimard et Pascal Nègre, PDG d’Universal Music, se sont donc fermement opposés à John Perry Barlow, Vice PDG de l’Electronic Frontier Foundation, seul partisan d’un moindre contrôle sur internet.

Au final, le compte-rendu de séance ne fait pas état d’idées nouvelles en se contentant de réaffirmer la nécessité de protéger les droits d’auteurs à l’heure du numérique afin d’encourager la création.

C’est peut-être le festival off du e-G8 qui aura été le plus instructif puisqu’en deux jours les communiqués de la société civile et des instances de régulation comme Reporter Sans Frontière, la CNIL ou La Quadrature Du Net, se sont multipliés afin de pointer du doigt les problématiques et alternatives économiques oubliées des débats : absence de véritable soutient aux cyberdissidents, volonté de réguler internet aux dépends de son développement, neutralité du web…

Sarah-Louise Gervais,
La rédaction du village de la justice

Recommandez-vous cet article ?

Donnez une note de 1 à 5 à cet article :
L’avez-vous apprécié ?

0 vote

A lire aussi dans la même rubrique :

LES HABITANTS

Membres
PROFESSIONNELS DU DROIT
Solutions
Formateurs