Eve THIEL
Agence Communication et Référencement
Spécialisé dans le domaine juridique
www.thieldiffusion.com

 
Guide de lecture.
 

Gérer sa présence sur internet pour un avocat, quelques conseils.

Être visible sur internet, pour un cabinet d’avocats, peut paraître complexe face aux outils variés qui y sont proposés. Comment répartir intelligemment son budget ?

Voir son nom apparaître en première page de Google est le but recherché par de nombreuses entreprises. Secteur devenu concurrentiel, l’activité des avocats ne déroge pas à cette course au référencement dans laquelle il est parfois difficile d’obtenir des résultats rapides et durables.

Voici quelques points simples pour vous accompagner dans votre démarche et vous permettre de mieux cibler vos attentes.

► Rapidité & Efficacité

Pour une activité qui démarre ou souhaite se développer, le référencement payant demeure la meilleure des solutions. On parle de référencement payant pour une publicité effectuée par le biais d’organismes spécialisés.

Ainsi, Google possède sa propre structure publicitaire à laquelle il faut attribuer un budget mensuel pour apparaître dans les annonces.

Adhérer à cette forme de publicité est pointue. Il est faux de croire qu’en attribuant un budget élevé, les résultats seront meilleurs : c’est un réel travail complexe et délicat, qui demande un minimum de connaissances pour parvenir à obtenir une publicité efficace.

L’avantage de la publicité payante, c’est la rapidité des retours. Dès lors qu’une campagne publicitaire est créée, Google débute la diffusion immédiate.

Cependant, les ajustements sont nombreux pour pouvoir conserver une présence solide sur Google. Et en conséquence, le temps à consacrer à cette formule est considérable si l’on souhaite obtenir de bons résultats.

► Le long terme

Créer et optimiser son site internet est la solution à long terme permettant à un cabinet d’avocats d’être référencé sur Google de manière simple et durable.

C’est ce qu’on appelle le référencement naturel. Si le contenu d’un site entre dans les critères de référencement d’un moteur de recherche (Google, Bing, etc..), alors ce dernier l’indexe et lui donnera une visibilité.

Il s’agit de la solution la moins onéreuse mais aussi la plus longue car les résultats ne sont pas immédiats. Cela nécessite de solides bases de connaissances en référencement et une gestion fréquente de son site internet.

► Présence ciblée

Enfin, il faut savoir que certaines plateformes de communication, comme Facebook par exemple, proposent également de booster la visibilité d’une entreprise en la mettant en avant.

Cela ne permet pas d’être davantage visible sur les moteurs de recherche mais d’être visible sur une plateforme, pour une clientèle bien définie.

Aussi, les sites d’annuaires professionnels sont en vogue et proposent différentes formules. Noyé dans la masse, il est parfois compliqué d’y trouver son compte pour un avocat désireux de développer sa clientèle.

Cependant cela peut constituer une solution pour un avocat ou cabinet d’avocats ne souhaitant pas attribuer temps et argent à sa communication propre.

► Mon conseil

Je conseille toujours aux avocats de partager le budget communication entre la publicité payante et le référencement naturel, en fonction de l’avancée initiale de leur site internet (un site correctement référencé aura moins besoin de publicité payante).

Cela permet, dans un premier temps, d’assurer un flux constant vers leur site internet grâce à la publicité payante, et en parallèle de pouvoir travailler tranquillement sur leur site pour l’optimiser.

Cette stratégie nécessitera de faire appel à un organisme de référencement qui gérera au mieux leur visibilité sur internet, mais sera la plus durable et efficace afin d’acquérir, renouveler ou développer une clientèle.

Eve THIEL
Agence Communication et Référencement
Spécialisé dans le domaine juridique
www.thieldiffusion.com

Recommandez-vous cet article ?

Donnez une note de 1 à 5 à cet article :
L’avez-vous apprécié ?

16 votes
Commenter cet article

Vos commentaires

  • par Aboubekeur ZINEDDINE , Le 27 avril à 14:21

    Merci pour cet article intéressant et pertinent, et pas que pour les cabinet d’avocats, à mon sens, mais également les cabinet de traduction.

A lire aussi dans la même rubrique :

Sur le Village de la Justice aujourd'hui...



141 520 membres, 19421 articles, 126 000 messages sur les forums, 2 850 annonces d'emploi et stage... et 2 300 000 visites du site le mois dernier. *

L'interview >

2020, l'année des protections juridiques ?

Focus sur >

Le Bilan numérique des Avocats, l'évolution des pratiques en 2020.




LES HABITANTS

Membres
PROFESSIONNELS DU DROIT
Solutions
Formateurs