Karima Az Zékraoui
Co-fondatrice @getatty.com

 
  • 2999 lectures
  • Parution : 4 avril 2018

  • 4.33  /5
Guide de lecture.
 

Optimisation SEO : la clé du succès de vos contenus juridiques sur le web.

Acronyme de « Search Engine Optimisation », ou littéralement « l’optimisation sur les moteurs de recherche », le SEO est un ensemble de techniques permettant un référencement naturel performant de n’importe quel contenu sur le web.
Le but : apparaître en bonne place sur les moteurs de recherche afin de se donner un maximum de visibilité.
Pratique, lorsque l’on est avocat et que l’on souhaite faire découvrir son activité et ses prestations au plus grand nombre afin d’engranger un maximum de clients.
Analyse de Karima Az Zékraoui, consultante.

Incontournable pour accroître sa notoriété sur la toile, le SEO est pourtant peu connu des novices du web qui se lancent à bâtons rompus dans la rédaction de blog. Et pour cause : son jargon est parfois pointu et son application demande rigueur et minutie.

Pourquoi le SEO est-il si important pour les avocats ?

Les techniques de SEO ne s’improvisent pas et il faut mettre les mains dans le cambouis pour en tirer toute leur quintessence. Pourtant, les efforts sont extrêmement payants, et pour cause : une fois maîtrisés, les contenus publiés apparaissent en première page de dizaines de moteurs de recherche – Google en tête. Ainsi, les conséquences sur l’activité de votre cabinet d’avocat ne sont que positives. Non seulement vous démontrez votre omniprésence sur la toile en générant du trafic, mais vous renforcez votre notoriété d’avocat et votre crédibilité.

Non, le SEO n’est pas une accumulation de mots-clés !

La technique serait bien trop simple. En effet, le SEO regroupe bien d’autres aspects afin d’optimiser au mieux son article de blog. Balises, méta-descriptions, choix de l’url, poids des images et des vidéos, liens intégrés, longueur des textes, fréquence des publications sur les réseaux sociaux... La liste est loin d’être exhaustive. Ainsi, le SEO ne se cantonne pas à multiplier les mots-clés sans aucune structure annexe.

Le SEO, allié complémentaire du marketing de contenu.

Arme redoutable pour augmenter le trafic sur son blog, le marketing de contenu (ou « Content Marketing ») forme avec les techniques de SEO le duo gagnant pour maximiser vos chances d’être remarqué sur la toile, et donc d’accroître votre portefeuille de clients. Ainsi, le marketing de contenu générera un accroissement du nombre de visites, tandis que le SEO permettra à vos internautes de consulter naturellement vos articles.

Résultat : un taux de conversion largement supérieur à un blog n’usant pas de ces techniques.

Les 10 arguments classiques des anti-SEO.

1 - La qualité de mon texte est plus importante que le SEO.

Comme nous l’avons vu précédemment, la majorité des novices en SEO pensent que ce dernier consiste à bourrer son texte de mots-clés. Vu comme cela, on pourrait en effet croire que la médiocrité stylistique passe avant tout. Pourtant, il est tout à fait possible de rédiger un article SEO de qualité grâce à un champ lexical large et travaillé.

2 – Je l’ai déjà testé, le SEO n’est d’aucune utilité.

Les échecs sont parfois durs à avaler, surtout lorsque l’on croit posséder la solution miracle et que les résultats ne sont pas au rendez-vous. En effet, il peut arriver qu’une mauvaise application du SEO donnent des résultats qui ne sont pas à la hauteur des espérances. C’est pourquoi il vaut mieux affiner ses techniques et en tester de nouvelles plutôt que de rejeter en bloc ce mode d’écriture. Ce travail finira par payer, assurément.

3 – La concurrence est trop rude.

C’est un fait : le secteur juridique est en plein boom sur la toile. Les sites et les blogs d’avocats pullulent, et il est difficile de se faire une place. Aussi, il est évident qu’il ne suffit pas de se satisfaire des mots « avocat », « juge » ou « loi » dans les textes de votre blog pour vous démarquer de la concurrence. Des termes aussi génériques ne vous permettront pas d’atteindre les premières pages des moteurs de recherche.
Aussi, privilégiez plutôt des sujets spécifiques que vous maîtrisez, votre position géographique ou vos spécialités juridiques. Un moyen très efficace de vous positionner et de cibler au mieux votre clientèle.

4 – Les moteurs de recherche sont trop exigeants.

Les algorithmes des moteurs de recherche sont de plus en plus poussés.

Résultat : Google, Yahoo, Bing et consorts privilégient désormais la pertinence du contenu au SEO pur. Rien n’empêche pour autant d’allier les deux pour décupler vos chances d’être repéré sur la toile.
Preuve de l’importance fondamentale du SEO : un moteur de recherche ne sait toujours pas lire une image. Une légende habilement construite avec les techniques de référencement naturel la fera apparaître en très bonne place sur les moteurs de recherche.

5 – Le trafic de mon site m’importe peu.

Même si votre blog ne s’adresse qu’à vos clients, il est tout de même assez dommageable de ne pas vouloir le faire découvrir au plus grand nombre. L’effet boule de neige peut être très bénéfique pour élargir votre clientèle.
Ainsi, le référencement naturel est bien plus puissant que les apparences. Pour vous en convaincre, n’hésitez pas à consulter les données de fréquentation de votre site ou de votre blog (avec Google Analytics notamment).
Vous constaterez que les résultats sont agréablement surprenants.

6 – L’optimisation équivaut à une roulette de casino.

A première vue, on pourrait croire en effet que le référencement équivaut à un jeu de hasard. Avec des algorithmes obscurs et mystérieux, les moteurs de recherche détiennent une grande part d’ombre. Pourtant, il est avéré que l’efficacité des techniques de référencement naturel a largement été prouvée par des tests spécialisés sur une base de plus de 140 moteurs de recherche.

7 – Adwords est plus efficace.

La publicité sur le web et l’optimisation du référencement sont deux domaines littéralement différents mais très complémentaires. Promouvoir son cabinet d’avocat via la régie publicitaire de Google se fera de manière ponctuelle et ciblée, alors que le référencement de son site s’effectuera sur le long terme. Ainsi, utiliser ces deux outils simultanément multipliera la présence de votre activité sur le web.

8 – On ne peut plus berner les moteurs de recherche.

Attention, le SEO ne consiste pas à duper les moteurs de recherche !
On parle là d’optimisation naturelle, ce qui est l’extrême opposé. En effet, ces techniques permettent un référencement clair et précis grâce à des données spécifiques qui vont apporter une extrême visibilité à votre site ou votre blog. Autrement dit, on intègre des données compréhensibles pour le robot qui va mettre vos contenus en avant.

9 – Les résultats ne sont pas instantanés.

C’est une vérité. Implémenter une stratégie SEO requiert de la patience pour en constater les premiers résultats positifs. En effet, un référencement naturel demande de longues semaines, voire des mois de maturation avant d’en connaître les retombées. La raison est simple : de nombreuses données sont à prendre en considération. De la concurrence à la stratégie en passant par la fréquence des publications... Mieux vaut s’armer de ténacité pour récolter les fruits de son optimisation.

10 – La stratégie est beaucoup trop risquée.

Lorsque l’on s’attaque au SEO, mieux vaut en connaître les bases et les subtilités. En effet, se tenir informé des derniers algorithmes des moteurs de recherche est primordial pour connaître le succès sur le web.

Karima Az Zékraoui
Co-fondatrice @getatty.com

Recommandez-vous cet article ?

Donnez une note de 1 à 5 à cet article :
L’avez-vous apprécié ?

12 votes

A lire aussi dans la même rubrique :

Sur le Village de la Justice aujourd'hui...



141 940 membres, 19877 articles, 126 035 messages sur les forums, 2 600 annonces d'emploi et stage... et 2 800 000 visites du site par mois. *

Le "Calendrier de l'Après" >

Chaque jour de semaine de janvier, une info, une idée, par le Village de la justice !

Focus sur >

Petit lexique des nouveaux métiers du droit.




LES HABITANTS

Membres
PROFESSIONNELS DU DROIT
Solutions
Formateurs