• 1778 lectures
  • Parution : Juin 2016

  • 5  /5
 

Quand les outils technologiques favorisent une meilleure cohésion de la direction juridique.

L’innovation en management doit participer au rayonnement de la direction juridique, mais aussi améliorer les conditions de travail au sein même du département. La cohésion de l’équipe juridique est alors un objectif essentiel. Meilleur échange d’informations et facilité de communication, renforcement du sentiment d’appartenance à une équipe soudée, travail en communication…
Tous ces éléments permettent, au final, une meilleure gestion des dossiers. Nos six candidats au Prix de l’innovation en management juridique nous prouvent, avec leurs innovations, que les outils technologiques présentent un atout majeur et participent à cette cohésion.

Un meilleur partage d’informations, pour un meilleur travail d’équipe.

Les différents outils technologiques utilisés permettent d’abord d’optimiser l’échange d’information. Car pour mieux travailler en équipe, il faut avant tout la partager, afin que tous les collaborateurs aient une vision claire de chaque dossier.

Teddy Tristan et Bruno Onillon - Terrena.

« Le déploiement des modules de gestion des informations juridiques (conseils, pouvoirs, assurances, contentieux, contrats) favorise la transversalité dans le traitement des dossiers juridiques, puisque chaque membre de l’équipe a accès aux mêmes données sur un dossier et peut suivre l’évolution de ce dernier dans son ensemble, confirme Bruno Onillon, directeur juridique de Terrena. Il fédère également les utilisateurs du progiciel externes à la direction juridique et fait prendre conscience de l’utilité d’une bonne gestion des données contractuelles essentielles en vue d’une meilleure maîtrise des risques ».

Arnaud David et Marie Abadie - Microsoft.

Les juristes peuvent donc, au sein de leur équipe, se transmettre informations et données, mais également leur savoir-faire, comme le souligne Marie Abadie, directeur des affaires juridiques de Microsoft France : « Les outils collaboratifs permettent le partage de l’information sur chacune des expertises de chacun auprès de toute l’équipe. Il va permettre à chacun de se resservir de l’information et de se former notamment en cas d’interventions des membres de l’équipe sur des sujets transversaux à l’extérieur, pour des négociations, de la formation tant en interne qu’en externe. Ces outils vont permettre à ceux qui sont présents et qui prennent le relai de leurs collègues sur des dossiers, de prendre connaissance directement des derniers échanges sans avoir besoin de transférer tous les courriels au collaborateur. Les membres de l’équipe, bien que travaillant à l’extérieur ou de chez eux sont toujours connectés avec le reste de l’équipe et ne ratent pas les réunions d’équipes. »

Un moyen efficace de réduire la distance géographique.

Rester connecté malgré la distance est justement une problématique fréquente, notamment dans les entreprises à dimension internationale. Comment assurer une cohésion d’équipe lorsque les membres du département sont à des milliers de kilomètres les uns des autres ? Les outils de communication sont alors le meilleur moyen de réduire la distance.

Maya Fontaine et Catherine Maguire Vielle - Carlson Wagonlit Travel.

Comme l’explique Catherine Maguire Vieille, Vice President & Assistant General Counsel et Maya Fontaine, directrice juridique Europe de l’Est de Carlson WagonLit Travel, « les outils technologiques actuels tels que les visio-conférences avec la fonction du chat et les réseaux sociaux internes permettent un contact en temps réel et très interactif sans limites géographiques. Ces outils font apparaitre un sentiment d’appartenance à une équipe pour chacun de nos juristes où qu’ils se trouvent géographiquement. Chez CWT, nous utilisons Yammer pour échanger non seulement sur les questions professionnelles mais également sur les événements vécus par les différentes équipes. Et nous utilisons systématiquement la visio-conférence pour chaque réunion d’équipes interne, ce qui nous a permis de développer nos compétences technologiques et ainsi concurrencer nos collègues IT en interne ! »

Noémie Du Rivau et Valentine Silhol - Aperam.

Un objectif également poursuivi par la directrice juridique d’Aperam, Noémie du Rivau : « Chez Aperam, les innovations IT pour travailler efficacement sous un format « e-administration » sont l’un des projets phare du groupe, et le juriste doit s’y adapter au quotidien. Le partage de données en cloud, la participation aux réunions en virtuel (visio conférence depuis son PC), la présentation des problématiques sous format de diapositive consultable par tous en ligne notamment sont devenus le quotidien du juriste. Cela a permis de développer un travail collaboratif (chaque juriste peut travailler en même temps sur un seul et même fichier) et une cohésion d’équipe : via skypeTM ou google hangoutTM, les juristes européens et brésiliens se voient en deux clics. Ils se sont rapprochés malgré leur éloignement géographique. »

Delphine Abellard - Cromology.

La mise en place de tels outils oblige d’ailleurs la direction juridique « à repenser ses process », selon Delphine Abellard, directrice juridique de Cromology. « Elle permet une communication plus fluide mais aussi un travail en réseau qui fait fi de la distance. Chez Cromology, la collaboration entre les juristes de la holding et les filiales étrangères est améliorée grâce à cet outil technologique qui permet de mieux partager et communiquer. Chaque pays dispose de son système « privé » de gestion de son activité juridique. Dans le même temps, le service juridique de la holding a une vue synthétique de l’activité des sociétés opérationnelles. »

Ulrich Lepoutre, Constance d’Herbigny et Anaïs Nizon - Immochan.

La cohésion des équipes, avant tout une question de management !

Les outils technologiques facilitent donc le travail d’équipe, même à distance. Mais ils ne doivent pas être une fin en soi, car comme le rappelle Ulrich Lepoutre, directeur juridique d’Immochan, « les outils technologiques ne sont qu’un moyen permettant aux juristes d’être « connectés ». En effet, la cohésion au sein de la direction juridique ne résulte pas de l’existence de ces outils mais du style managérial du directeur juridique et de sa capacité à fédérer, à mobiliser. Si les juristes sont aujourd’hui des collaborateurs de terrains, et équipés à ce titre de tous les moyens de mobilité qui permettent de travailler sur place, ces outils technologiques sont inutiles s’il n’existe pas de collectif, d’esprit d’équipe, de volonté de faire corps face aux difficultés pour les résoudre. Que cela soit l’animation d’un intranet, ou un collaborateur dont on souhaite l’appui à distance, l’esprit collectif doit préexister aux outils ».

Les prix de l’innovation en management juridique ont été remis lors de la Journée du management juridique le 30 juin 2016 à Paris.

Cette année et pour la première fois, Immochan a remporté le Prix du Jury et le Prix du Public.

Retour en image sur la remise des Prix 2016

Clarisse Andry
Rédaction du Village de la Justice

Recommandez-vous cet article ?

Donnez une note de 1 à 5 à cet article :
L’avez-vous apprécié ?

24 votes

A lire aussi dans la même rubrique :

LES HABITANTS

Membres
PROFESSIONNELS DU DROIT
Solutions
Formateurs