Par Nathalie Hantz
Rédaction du Village de la Justice

 
  • 2771 lectures
  • Parution : 27 janvier 2021

  • 4.33  /5
Guide de lecture.
 

Petit lexique des nouveaux métiers du droit.

"Nouveaux" le terme est-il exact ? Les fonctions en elles-mêmes préexistaient sans doute déjà pour certaines, mais il n’est probablement plus possible en 2021 de se contenter de les rassembler sous le terme de "juriste", sans autre précision.
Le Village de la Justice regroupe ici une sélection - non exhaustive et à compléter dans le temps - de ces nouveaux métiers ou de ces doubles compétences (la frontière est mince) que l’on pourrait plus justement qualifier d’"émergents", et qui montre combien les sujets de préoccupation de notre société ont un impact direct sur le rôle et les fonctions du juriste.

Chef de projet juridique (ou Juriste chef de projet).

Pour une direction juridique, un projet consiste à créer un nouveau produit ou service (ou améliorer l’existant), pour répondre aux besoins de l’entreprise sur trois plans :
- une meilleure disponibilité des équipes juridiques ;
- un souci de conformité/compliance ;
- la sécurisation des pratiques des opérationnels.
Le chef de projet est donc celui, tout naturellement, qui orchestre cela.

Nos articles sur le Village de la Justice :
Enquête sur le Juriste-chef de projet

Compliance officer.

C’est le spécialiste de la gestion des risques juridique d’une organisation (entreprise, association, établissement bancaire…), dans la perspective de la mise en conformité éthique, légale et réglementaire.

Autres noms pour cette fonction : responsable contrôle conformité, juriste en conformité, chargé de contrôle permanent et conformité, compliance analyst, chargé de conformité ou encore déontologue.

Nos articles sur le Village de la Justice.
- Enquête sur les métiers de la Compliance
- Fiche pratique : Compliance officer

Délégué à l’éthique numérique (ou Digital Ethics Officer).

Parce qu’on ne fera pas mieux, nous vous proposons la définition donnée par T. Saint-Aubin et L. Gomez Wingelinckx [1] :
"Dans le prolongement du délégué à la protection des données (DPO), le digital ethics officer (DEO) disposera d’une double compétence numérique et juridique. Son rôle ? Accompagner un déploiement éthique et respectueux des droits fondamentaux de l’intelligence artificielle (IA). Côté régulation, la « soft law » est privilégiée à la « hard law » pour tenir compte de l’évolution rapide de ces technologies. Pour le DEO, il s’agira également d’évaluer et de garantir la « compliance numérique » des grandes entreprises numériques européennes par rapport à ces nouveaux standards juridico-éthico-numériques".

Juriste codeur.

Un juriste qui code, donc ? Plus précisément, un juriste qui manie ou comprend suffisamment le code informatique [2] pour pouvoir faire le lien entre le langage juridique et le codage.
Ses compétences seront souvent mises à contribution pour automatiser des tâches (ex : générateur de contrats).

Nos articles sur le Village de la Justice :
- Un juriste "hybride" grâce à l’innovation
- Quelles compétences technologiques pour le juriste de demain ?

Juriste data.

C’est avant tout un juriste, mais il est doté de compétences numériques qui lui permette de traiter les données juridiques et judiciaires, de les structurer [3].

Le Chief Digital Officer, autrement appelé le Directeur de la transformation digitale, celui qui pilote la transformation numérique d’une entreprise, a besoin d’un co-pilote, son soutien d’un point de vue légal : c’est le rôle du Legal Digital Officer.

Nos articles sur le Village de la Justice :
Digital Legal Officer : une fonction en forte croissance.

C’est celui qui incarne les Legal Operations. Mais bien sûr, ne dites pas "Legal Operations", mais "Legal Ops", qui se définissent comme cette catégorie transverse qui "couvre l’organisation, le management et l’alignement stratégique de la Direction Juridique. Elle se compose ainsi de tout ce qui doit être mis en place au sein d’une organisation juridique pour simplifier et améliorer le quotidien des juristes et leur permettre de délivrer le service efficace qu’ils doivent à leurs clients internes." [4]

N’hésitez pas à consulter notre rubrique emploi ici pour trouver des offres correspondant à ces nouveaux métiers, qui font parfois l’objet d’annonces...

Par Nathalie Hantz
Rédaction du Village de la Justice

Recommandez-vous cet article ?

Donnez une note de 1 à 5 à cet article :
L’avez-vous apprécié ?

6 votes

Notes de l'article:

[2...Ou de plus en plus, les outils intelligents "sans code", qui permettent de simplifier la création d’algorithmes et la rendre accessible à tous.

A lire aussi dans la même rubrique :

Sur le Village de la Justice aujourd'hui...



143 130 membres, 19981 articles, 126 070 messages sur les forums, 2 900 annonces d'emploi et stage... et 2 800 050 visites du site par mois. *

Edito >

2021: nos intuitions pour les mois à venir.

Focus sur >

[Dernières tendances de l'emploi dans le Droit] -30% sur le début 2021.




LES HABITANTS

Membres
PROFESSIONNELS DU DROIT
Solutions
Formateurs