Delphine Bordier
Directeur Juridique

 
Guide de lecture.
 

Premier emploi : les clés du succès.

Contrairement à ce que peuvent penser certains d’entre vous, les jeunes diplômés ne sont embauchés ni pour leurs seuls diplômes universitaires ni pour leurs seules compétences. C’est pourquoi recruteur et futur manager tenteront de tester votre capacité à intégrer facilement l’entreprise et en particulier une équipe. En effet cohésion et entente au sein d’un service se révèlent cruciales pour maintenir une ambiance de travail agréable.
En tant que juriste, vous serez amené(e) à collaborer et interagir avec des interlocuteurs fort divers : commerciaux, acheteurs, responsables marketing, comptabilité, stratégie ou autres. Vous devrez donc apprendre à adapter votre comportement aux personnes et situations nouvellement rencontrées.
Par Delphine Bordier, Directeur Juridique.

Voici quelques conseils, bien entendu ni exhaustifs ni hiérarchisés, pour faire en sorte que votre première expérience professionnelle se déroule au mieux.

1. S’adapter.

Les premiers mois exigeront de l’énergie et des efforts pour vous adapter à la culture d’entreprise, à ses méthodes de travail, à ses valeurs et usages, aux collègues et à divers styles de management.

S’adapter aux codes de l’entreprise ne signifie pas reproduire le comportement des autres ni, par mimétisme, renoncer à sa personnalité. Restez vous-même tout en vous imprégnant des codes et valeurs de l’organisation. Cela vous permettra de confirmer si vous vous sentez à l’aise dans cet environnement de travail ou si au contraire vous n’y trouverez pas votre place.

La culture d’entreprise constitue un enjeu capital pour fédérer et motiver les collaborateurs autour d’une vision et de valeurs partagées. Elle varie en fonction du personnel, de son esprit d’équipe, des décisions prises et de la manière dont l’entreprise est dirigée. Elle est donc susceptible d’évoluer et de varier au fil du temps.

2. Observer.

Il est important de savoir observer les modes de travail de vos collègues, de votre manager ainsi que ceux des autres équipes : vous apprendrez ainsi comment vous comporter avec les uns et les autres. De même, détectez les codes, les habitudes de travail avant d’oser critiquer l’organisation, les procédures ou les pratiques. Imposez vous cette phase d’observation et de compréhension des modes de fonctionnement de votre environnement de travail.

Soyez attentifs à quelques critères susceptibles de donner une bonne indication de la culture d’entreprise tels que :
- le style vestimentaire ;
- le niveau et les éléments de langage ;
- la fonction de la communication ;
- les pratiques ;
- les coutumes ;
- les rituels.

Exemple de rituel souvent apprécié : le café du matin en compagnie du manager, manière informelle d’échanger en lieu et place d’une énième réunion programmée dans un agenda bien rempli.

3. Se documenter.

En parallèle, vous devrez recueillir, classer et mémoriser un très grand nombre d’informations afin de les utiliser à bon escient. Même si vous vous êtes renseigné sur l’entreprise avant les entretiens d’embauche, il faut travailler en son sein pour trouver telle documentation utile, par exemple le document de référence, l’Intranet, les brochures commerciales. Or Il est primordial de connaître, comprendre les activités et le business pour aider efficacement les opérationnels qui vous solliciteront. Ayez donc une vue d’ensemble afin de prendre en compte l’impact de votre travail sur les autres départements de l’entreprise.

A cette fin, les Ressources Humaines peuvent vous fournir des informations et vous proposer diverses formations internes. Certaines enrichiront votre connaissance de l’entreprise, d’autres vous permettront de mieux maîtriser un domaine précis.

Ne négligez pas non plus les différents langages propres à l’’entreprise, les systèmes d’information, les acronymes qu’il vous faudra manier rapidement.

4. S’organiser.

Compte tenu des efforts d’intégration à fournir et du flux important d’informations à assimiler, il vous faudra être très organisé(e).

Essayez de commencer votre journée de travail avec une idée précise de ce que l’on attend de vous et selon quelle priorité. Pour connaître les dossiers urgents et / ou importants aux yeux de votre manager il est nécessaire de faire un point régulier avec lui. S’il n’a pas prévu de réunion périodique, à vous de trouver le meilleur moyen d’y remédier en étant attentif à son mode de fonctionnement ou en demandant à des collègues plus chevronnés de vous guider.

Une étape primordiale pour réussir sa prise de poste et sa carrière en entreprise consiste à tisser des liens avec son manager Veillez à comprendre ses exigences et décodez son comportement. N’hésitez pas à lui demander de préciser ses attentes au moment même où il vous confie vos premières tâches : mieux vaut réitérer une question en amont, au risque d’agacer légèrement que de décevoir une fois le travail accompli.

Faire le point régulièrement est l’occasion d’évaluer tout ce qui a déjà été fait et reste à accomplir, de discuter des difficultés rencontrées, éventuellement d’être félicité pour ses succès. Dans tous les cas, il est impératif de bien préparer votre réunion :
- si possible, prévenez votre manager si vous n’avez pas réussi ou pas eu le temps de mener à bien certaines tâches,
- listez celles accomplies et celles en attente,
- identifiez les plus urgentes ou les plus importantes (fort impact) pour lui,
- posez lui toutes vos questions (il n’y a pas de question stupide),
- tenez vous prêt(e) à répondre à ses interrogations sur les dossiers en cours.

Si vous êtes blessé(e) par une remarque désobligeante, dites vous bien que dans la très grande majorité des cas, votre manager ne vous attaque pas personnellement mais s’attache à votre performance et veille à vous faire progresser.

Une relation de confiance avec lui vous permettra d’être plus à l’aise et de demander à être associé à des projets de plus grande envergure dans le futur A vous de créer cette relation.

5. Sociabiliser.

Le premier jour de votre arrivée, vous serez présenté(e) à l’équipe juridique par votre manager. Si celui-ci n’a pas eu le temps de le faire, présentez vous vous-même, sans oublier quiconque et quelle que soit sa fonction au sein des divers pôles de compétences.

Identifiez assez rapidement les personnes qui semblent bienveillantes à votre égard. Elles faciliteront probablement votre parcours d’intégration.

Sachez aussi combien il est essentiel de demander la bonne information à la bonne personne. Plutôt que de tâtonner en solitaire, interrogez les assistantes. Elles sont souvent des aides précieuses qui, de plus, vous relateront des histoires de bureau ou vous indiqueront volontiers où trouver fournitures de bureau, service informatique etc.

Dans un second temps, songez à élargir votre réseau interne à d’autres départements (et pas seulement sur LinkedIn). Pourquoi ne pas z proposer de temps en temps aux collègues avec lesquels vous avez été amené(e) à collaborer de prendre un café ou un déjeuner en commun à la cantine ? Autres pistes pour vous faire connaître : participer à des formations internes ou organiser des réunions (si elles sont utiles, bien évidemment)

Soyez curieux, questionnez, montrez-vous à la fois intéressé, motivé et prêt à assumer des responsabilités. L’initiative et l’anticipation jouent un rôle fondamental dans la gestion de carrière.

Reste à trouver le bon équilibre entre la réalisation des tâches confiées et la sociabilisation nécessaire à votre bonne intégration tant dans votre département que dans l’entreprise. Il est cohérent voire recommandé qu’un collaborateur junior consacre davantage de temps à ses dossiers qu’à débattre aux pauses café entre collègues. Pour trouver la juste mesure rien n’interdit non plus de cultiver ultérieurement des liens à l’extérieur.de votre lieu de travail.

6. Rester motivé.

Soyez motivé, enthousiaste, souriant, ouvert, c’est aussi pour cela que l’on vous a embauché(e). On ne vous demande pas d’être parfait(e) mais sachez accueillir les conseils de vos responsables et collègues ou prendre exemple sur eux. Montrez-vous enfin force de proposition en n’hésitant pas à suggérer des solutions innovantes.

Soyez consciencieux, ponctuel(le), respectueux(se), cordial(e), apprenez à écouter les autres, désamorcez les conflits lorsque vous le pouvez, conservez une certaine distance avec vos supérieurs hiérarchiques, n’entretenez aucune rumeur, manifestez de la solidarité envers vos collègues et vous réussirez votre premier emploi.

Choisis un travail que tu aimes, et tu n’auras pas à travailler un seul jour de ta vie prophétisait Confucius.

Delphine Bordier
Directeur Juridique

Recommandez-vous cet article ?

Donnez une note de 1 à 5 à cet article :
L’avez-vous apprécié ?

24 votes
Commenter cet article

Vos commentaires

A lire aussi dans la même rubrique :

LES HABITANTS

Membres
PROFESSIONNELS DU DROIT
Solutions
Formateurs