• 530 lectures
  • 27 juillet
  • 4.89
 

Présentation de Patrick Lingibé, fondateur et dirigeant du cabinet JURISGUYANE (Cayenne).

Maître Patrick Lingibé publie régulièrement ses articles sur le Village de la justice, et se présente à vous.


Pouvez-nous présenter votre cabinet ?

"Mon cabinet a été créé en 1996, n’a cessé de se développer depuis, et nous disposons désormais d’un relais à travers un partenariat renforcé à Paris qui permet de recevoir et d’organiser des réunions de travail. Nous intervenons dans différents secteurs du droit avec une orientation très forte, dès la création du cabinet, vers le contentieux en droit social et l’assistance aux chefs d’entreprise.

Notre secteur consacré au droit des affaires et des sociétés s’organise autour de trois segments : l’assistance juridique à la vie des sociétés avec une gestion affinée des obligations sociétaires – rapports de gérance, tenue des assemblées – grâce à des outils informatiques de haut niveau développés et adaptés à la configuration des entreprises sollicitant le cabinet ; l’assistance à la sécurisation contractuelle avec une gestion des documents contractuels de l’entreprise, et enfin l’assistance en matière contentieuse devant les juridictions.

Parce que notre cabinet s’est placé dès le départ dans une dimension digitale du droit tout en maintenant un contact humain régulier avec sa clientèle, j’ai mis en place sur le site du cabinet une plate-forme sur laquelle les chefs d’entreprise peuvent trouver des modèles d’actes personnalisables juridiquement sécurisés qui recouvrent toute la vie de et dans l’entreprise."

Quelles sont les spécificités du métier d’avocat lorsqu’on exerce en Guyane ?

La Guyane est mon « péyi » et je connais parfaitement son environnement et ses particularités dans tous les domaines, notamment économique. À titre d’exemple, la Guyane n’a pas de TVA mais applique une taxe d’effet équivalent dite d’octroi de mer qui frappe les produits entrant sur le territoire guyanais. Mon cabinet est souvent saisi par des investisseurs sur ces aspects particuliers de la législation. J’ai été également amené à élaborer des actes contractuels adaptés et atypiques intégrant des particularités que l’on ne retrouve pas dans l’hexagone.

Par exemple, il faut de l’imagination pour contextualiser les obligations d’un salarié exerçant en pleine forêt dans un secteur très isolé. La connaissance que j’ai du droit hexagonal et du droit communautaire mais surtout des autres droits appliqués dans tout l’outre-mer m’aide grandement à trouver des solutions juridiques à des problèmes parfois inédits.
C’est cela que je trouve passionnant dans mes activités : trouver et élaborer des solutions cousues main pour des chefs d’entreprises, artisans, commerçants qui souvent sont confrontés à des réalités particulières."

Le site du cabinet : https://www.jurisguyane.com/

Recommandez-vous cet article ?

Donnez une note de 1 à 5 à cet article :
L’avez-vous apprécié ?

9 votes

LES HABITANTS

Membres
PROFESSIONNELS DU DROIT
Solutions
Formateurs