Propos recueillis par Nathalie Hantz
Rédaction du Village de la Justice

Les cabinets d’avocats entreprise à mission se dotent d’un réseau.

Responsabilité sociale (RSE) et Gouvernance, c’était l’une des catégories du 8ème Prix de l’innovation des avocats organisé par le Village de la Justice. Lors de la remise des prix (qui a eu lieu en novembre 2022), Delphine Gallin, qui concourait dans cette nouvelle catégorie du Prix avec son cabinet d’avocats Garoé, devenue entreprise à mission en 2022, a annoncé la création d’un réseau pour regrouper les avocats ayant fait le choix de ce statut.
Évidemment, le Village de la Justice a voulu en savoir plus...

Village de la Justice : parlez-nous de ce tout jeune réseau que vous mettez en place ?

Delphine Gallin : "Nous sommes actuellement trois cabinets a avoir rejoint ce réseau : mon cabinet (Garoé Avocats, Barreau de Marseille), le cabinet Copella (Montpellier), et le cabinet Mineral Avocats (Bordeaux).
Nous sommes devenus des cabinets entreprise à mission quasiment en même temps.
Notre objectif à travers ce réseau c’est de promouvoir ce statut auprès des confrères d’une part, et de l’écosystème d’autre part.

Delphine Gallin

Actuellement, les réseaux existant ne sont pas spécifiques à un domaine : il existe la Communauté des entreprises à mission [1] ainsi que l’Observatoire des sociétés à mission [2].
Côté avocats, je pense que nous sommes actuellement une grosse dizaine de cabinets.
Nous avons vocation à regrouper ceux qui ont ce statut, mais également ceux qui sont en chemin pour l’acquérir.

Concrètement, nous nous réunissons mensuellement et... nous nous "challengeons" sur nos avancées respectives.
En 2023, notre but va être de travailler sur notre stratégie de communication, mais aussi de venir fédérer autour de notre réseau pour avoir un maillage territorial le plus large possible."

V.J : Quels sont les apports de l’entreprise à mission pour un cabinet d’avocat ?

D.G : "Ils s’entendent sur deux plans :
- En interne : c’est un évident facteur d’attractivité pour les recrutements.

- En externe : quelque soit le type d’entrepreneur, on cherche à aller au-delà de la rentabilité. La recherche de sens est venue des salariés, mais elle se diffuse jusqu’au dirigeant. Or si ces entreprises qui sont nos clients se posent ce type de questions, c’est important que leurs conseils se posent les mêmes, c’est une façon de faire un pas vers nos clients.

« A l’heure actuelle une entreprise ne pourra plus générer de richesses si elle ne se pose pas ce type de questions. »

Je pense qu’à l’heure actuelle une entreprise ne pourra plus générer de richesses si elle ne se pose pas ce type de questions.

Finalement, être une EAM c’est structurant et cela permet de se positionner : il faut intégrer ça à son business model."

V.J : Quelle est l’origine de votre démarche ?

D.G : "Dès 2019, nous avions conduit une politique RSE dans notre cabinet.
Nous y avons investi beaucoup de temps et d’énergie. Donc nous nous sommes dit : autant passer le cap et aller vers l’entreprise à mission. Cela a motivé les équipes et donner un cap clair, c’était plus structurant qu’une simple charte RSE... C’est beaucoup de travail mais nous sommes ravis de l’avoir fait !"

V.J : Quels sont les retours des clients ?

D.G : "Notre cabinet est entreprise à mission depuis janvier 2022.
Nous avons eu des clients qui sont venus chez nous pour cette raison-là avant tout, étant eux-même entreprise à mission.
C’est - comme je le disais - un effet miroir. Quitte à consulter un cabinet d’avocat, autant qu’il soit à son image...
Quant aux clients qui n’étaient pas encore dans cette démarche, cela a suscité des réflexions : « Pourquoi pas nous ? »."

Petit lexique pour y voir plus clair...

C’est quoi une entreprise à mission ?

Il s’agit pour une entreprise "d’affirmer publiquement sa raison d’être, ainsi qu’un ou plusieurs objectifs sociaux et environnementaux qu’elle se donne pour mission de poursuivre dans le cadre de son activité." Cette notion a été introduite par la loi Pacte du 22 mai 2019 relative à la croissance et la transformation des entreprises (Article 176), et codifiée aux articles L.210-10 à L.210-12 du Code du commerce.

Ces éléments doivent être inscrits dans les statuts de l’entreprise et déclarés au greffe du tribunal de commerce. La qualité de société à mission sera ainsi mentionnée au répertoire Sirene. [3]

Et la RSE ? et la "Raison d’être" ?

RSE (Responsabilité Sociétale des Entreprises), Raison d’être de l’entreprise (définie par l’article L1835 du Code Civil) et Entreprise à mission sont des notions qui co-existent et se complètent. On pourrait dire que ce sont des "niveaux d’ambition" ou "d’engagement’" [4].

Voici un schéma qui synthétise cette idée :

Propos recueillis par Nathalie Hantz
Rédaction du Village de la Justice

Recommandez-vous cet article ?

Donnez une note de 1 à 5 à cet article :
L’avez-vous apprécié ?

6 votes

Notes de l'article:

[3Source : economie.gouv.fr.

[4A lire sur le Village de la Justice : Pourquoi et comment créer une société à mission ?.

Bienvenue sur le Village de la Justice.

Le 1er site de la communauté du droit, certifié 6e site Pro en France: Avocats, juristes, fiscalistes, notaires, commissaires de Justice, magistrats, RH, paralegals, étudiants... y trouvent services, informations, contacts et peuvent échanger et recruter. *

Aujourd'hui: 149 730 membres, 24109 articles, 126 660 messages sur les forums, 4 080 annonces d'emploi et stage... et 1 550 000 visites du site par mois en moyenne. *


FOCUS SUR >

L'hybridation du travail et des compétences des juristes, une chance à saisir.

A LIRE AUSSI >

Les statistiques 2022 sur l'emploi des Avocats et Juristes.




LES HABITANTS

Membres

PROFESSIONNELS DU DROIT

Solutions

Formateurs