Cécile Goubault-Larrecq, doctorante à l’Université Paris II Panthéon-Assas.

 
  • 1150 lectures
  • 1re Parution: 5 mars 2020

  • 4.96  /5
Guide de lecture.
 

Justice européenne et torture internationale.

« Justice must not only be done ; it must also be seen to be done » [1]. Tel est l’adage de la Cour européenne des droits de l’homme. Mais les apparences peuvent être trompeuses et derrière une jurisprudence de Grande Chambre fort attendue [2] peut parfois se trouver l’aveu d’un véritable échec de la justice européenne.

Ressortissant tunisien [3], M. Naït-Liman a été détenu dans les locaux du ministère de l’Intérieur et torturé sur ordre du ministre en 1992 [4], suite à quoi il a fui la Tunisie pour se réfugier en Suisse où il réside depuis 1993 [5] et où il a obtenu le statut de réfugié en 1995 [6]. A l’occasion d’un bref séjour de l’ancien ministre de l’Intérieur dans un hôpital suisse en 2001 [7], M. Naït-Liman a déposé une plaine pénale pour les actes de torture subis, plainte toutefois classée sans suite en raison du départ du ministre du territoire suisse peu après [8]. C’est alors qu’il a saisi les juridictions civiles suisses d’une demande en réparation de son dommage [9]. Les juridictions civiles suisses se déclarent cependant incompétentes [10], au motif que, outre le défaut de chefs de compétences ordinaires pertinents, la loi suisse sur le for de nécessité n’était pas applicable en l’espèce [11].

M. Naït-Liman a alors saisi la Cour européenne des droits de l’homme d’une requête individuelle [12], alléguant de la violation par les autorités suisses de son droit d’accès à un tribunal [13] sur le fondement de l’article 6 § 1 de la Convention [14] et en Grande Chambre [15], suite au renvoi de l’affaire [16], la Cour européenne a conclu à l’absence de violation de l’article 6 § 1.

Néanmoins, une telle conclusion peut étonner à l’égard de questions de principe relatives à la qualification des obligations des Etats parties à la Convention européenne en matière de droit à un procès équitable (I), ainsi qu’à l’égard de l’application casuistique de l’obligation étatique spécifique en matière de déni de justice (II).

Lire l’intégralité de l’article en PDF ici.

Cécile Goubault-Larrecq, doctorante à l’Université Paris II Panthéon-Assas.

Recommandez-vous cet article ?

Donnez une note de 1 à 5 à cet article :
L’avez-vous apprécié ?

28 votes

Notes de l'article:

[1CEDH, 17 janvier 1970, Delcourt c. Belgique, requête n°2689/05, §31 ; S. GUINCHARD, « L’influence de la Convention Européenne des Droits de l’Homme et de la jurisprudence de la Cour Européenne sur la procédure civile », La Gazette du Palais, 1999, volume 239, pp.2-12.

[2S. TOUZE, « Le for de nécessité et le jeu des interactions entre droit international et droit européen ; Note sous CEDH, 21 juin 2016, Naït-Liman c. Suisse, requête numéra 51357/07 », Journal du droit international (Clunet), 2017, n°34/3, pp. 934-939.

[3CEDH (GC), 15 mars 2018, Naït-Liman c. Suisse, requête n°51357/97, §12

[4CEDH (GC), 15 mars 2018, Naït-Liman c. Suisse, requête n°51357/97, §15

[5CEDH (GC), 15 mars 2018, Naït-Liman c. Suisse, requête n°51357/97, §14

[6CEDH (GC), 15 mars 2018, Naït-Liman c. Suisse, requête n°51357/97, §18

[7CEDH (GC), 15 mars 2018, Naït-Liman c. Suisse, requête n°51357/97, §19

[8CEDH (GC), 15 mars 2018, Naït-Liman c. Suisse, requête n°51357/97, §21

[9CEDH (GC), 15 mars 2018, Naït-Liman c. Suisse, requête n°51357/97, §23

[10CEDH (GC), 15 mars 2018, Naït-Liman c. Suisse, requête n°51357/97, §25

[11CEDH (GC), 15 mars 2018, Naït-Liman c. Suisse, requête n°51357/97, §26 et §30

[12Convention européenne de sauvegarde des Droits de l’Homme et des Libertés fondamentales, adoptée à Rome le 4 novembre 1950, entrée en vigueur le 3 septembre 1953, STCE n°005, article 34

[13CEDH (GC), 15 mars 2018, Naït-Liman c. Suisse, requête n°51357/97, §2

[14Convention européenne de sauvegarde des Droits de l’Homme et des Libertés fondamentales, Op. cit., article 6§1 ; CEDH, 21 février 1975, Golder c. Royaume, requête n°4451/70, §36]. A deux reprises, en Chambre [CEDH, 21 juin 2016, Naït-Liman c. Suisse, requête n°51357/07, §122

[15CEDH (GC), 15 mars 2018, Naït-Liman c. Suisse, requête n°51357/97, §217

[16Convention européenne de sauvegarde des Droits de l’Homme et des Libertés fondamentales, Op. cit., article 43

Bienvenue sur le Village de la Justice.

Le 1er site de la communauté du droit, certifié 4e site Pro en France: Avocats, juristes, fiscalistes, notaires, huissiers, magistrats, RH, paralegals, étudiants... y trouvent services, informations, contacts et peuvent échanger et recruter. *

Aujourd'hui: 149 110 membres, 23082 articles, 126 575 messages sur les forums, 4 300 annonces d'emploi et stage... et 2 000 000 visites du site par mois en moyenne. *


FOCUS SUR >

Suite du Legal Design Sprint 2022-2023 ! (Angers, Bruxelles, Rennes, Lyon et Paris...)

A LIRE AUSSI >

Suivez le Village sur les Réseaux sociaux... Et pourquoi pas avec une Alerte mail sur nouveaux articles ?




LES HABITANTS

Membres

PROFESSIONNELS DU DROIT

Solutions

Formateurs