Accueil Actualités juridiques du village Société et autres thématiques...

L’alerte de l’Unicef sur les droits de l’enfant en France.

La France a ratifié la Convention Internationale des Droits de l’Enfant (CIDE) en 1990. A ce titre, elle sera auditionnée, en janvier 2016, devant l’ONU par les experts du Comité des droits de l’enfant.
Dans le cadre de cette audition, l’Unicef France présente un rapport sur les droits de enfant en France et ses recommandations pour une amélioration de la politique publique en ce domaine. Comme en 2009, il ressort de ce rapport que la France n’est pas exemplaire en matière du respect et des violations des droits de l’enfant.

Tous les 5 ans la France, comme chacun des Etats ayant ratifié la Convention Internationale des Droits de l’Enfant (CIDE), est entendue devant l’ONU et doit rendre compte de l’effectivité de ses engagements nationaux et internationaux à ce sujet.
En prévision de cette audition, L’Unicef France dont la mission est de veiller au respect de la CIDE publie son rapport alternatif "Chaque enfant compte. Partout, tout le temps". Rapport qui a été remis au Comité des droits de l’enfant ainsi qu’à l’Assemblée Nationale.

Dans ce rapport l’Unicef France pose un diagnostic critique sur les politiques publiques menées en matière de Droit de l’enfant par la France. Il interpelle le gouvernement sur les nécessaires progrès à réaliser et lui soumet 36 recommandations pour faire avancer l’application de la CIDE dans les différents domaines les plus critiques.

Parmi ces points critiques :

  • Une justice des mineurs peu adaptée aux mineurs et qui ne répond pas aux critères de la CIDE (à savoir primauté de l’éducatif sur le répressif) ;
  • Trop d’enfants rendus vulnérables durablement par la pauvreté ;
  • La protection des enfants contre toute forme de violence n’est pas encore assurée ;
  • Trop d’enfants en périphérie du système scolaire...

Il ressort notamment de ce rapport que la France doit rapidement définir une politique nationale de l’enfance et de l’adolescence, ainsi qu’une stratégie globale nationale avec des moyens coordonnés pour améliorer sa protection des droits de l’enfant.

Lire le rapport "Chaque enfant compte. Partout, tout le temps."
Lire le rapport "Nous les enfants."

Marie
Rédaction du Village de la Justice.

Recommandez-vous cet article ?

Donnez une note de 1 à 5 à cet article : L’avez-vous apprécié ?

11 votes