• 440 lectures
  • 1re Parution: 21 octobre 2021

  • 4.5  /5
Guide de lecture.
 

Avant de partir en vacances : rappel des bonnes pratiques en matière d’assurance.

Les vacances approchent et un vent de liberté se fait sentir. Toutefois, pour profiter au maximum des bienfaits des vacances, certaines règles de précaution s’imposent et principalement la vérifications de ses contrats d’assurance.

Quelle garantie assurantielle vérifier ?

La garantie vol de son habitation.

Vous vous apprêtez à fermer votre résidence principale pour une, deux, trois semaines.

Si la fermeture des vannes d’eau est fortement recommandée, la mise hors tension de certains points électriques (lave-vaisselle, lave-linge...) peut également être envisagée.

Les contrats d’assurance multirisque habitation comprennent une garantie obligatoire de vol.

La garantie de base prévoit l’indemnisation des bien dérobés dès lors qu’une effraction a été commise.

Seulement, des exclusions peuvent être insérées au contrat.

Ces exclusions pourraient concerner les biens dits précieux ou de grande valeur, dès lors qu’ils ne sont pas, par exemple, dans un coffre scellé.

A cela s’ajoutent des plafonds indemnitaires, auxquels on ne pense pas forcément à réviser plusieurs années après la souscription.

La garantie location estivale.

Au terme de la loi n°89 du 6 juillet 1989, tout locataire a l’obligation légale de

« De s’assurer contre les risques dont il doit répondre en sa qualité de locataire et d’en justifier lors de la remise des clés ».

Cette obligation ne s’impose néanmoins pas en matière de location saisonnière.

Encadrées par le Code du Tourisme, la location saisonnière se distingue d’un bail d’habitation dès lors que :
- Le locataire n’y élit pas domicile, il y réside uniquement pour des vacances,
- La location saisonnière a une durée maximale de 90 jours consécutifs.

Si l’obligation d’assurance n’est pas obligatoire, de nombreux propriétaires et autres plateformes (Airbnb, Abritel…) la réclament néanmoins.

Ainsi, le locataire doit contacter son assureur habitation et solliciter une attestation villégiature.

Par cette attestation, le locataire sera couvert par son assureur en cas de dommages causés au bien loué, de quoi passer des vacances sereines.

L’assurance annulation et rapatriement.

Lors de l’achat d’un voyage ou d’un séjour touristique, le vendeur vous propose systématiquement l’assurance annulation et/ou rapatriement.

Avant d’acheter votre voyage, il est vivement recommandé d’appeler son établissement bancaire et de vérifier les garanties offertes par sa carte bleue.

Il en va de même avec son assurance multirisque habitation.

L’assurance annulation et rapatriement est, dans bien des cas, déjà souscrite.

Dès lors, après analyse des garanties proposées, l’achat de l’assurance proposée par le voyagiste n’est pas toutefois nécessaire.

La prudence imposera d’imprimer votre attestation ou de l’enregistrer en PDF sur votre téléphone afin de l’avoir constamment avec vous durant le voyage.

Vous y trouverez les numéros d’urgence à composer si besoin et vous évitera, dans ces certains cas, des avances de frais.

La garantie accident de la vie.

Option d’un contrat d’habitation, la garantie accident de la vie est d’une grande sécurité.

Elle vise à vous garantir lorsque le fait dommageable n’est pas imputable à un tiers.

Exemple :
- Vous randonnez en montagne et vous tordez la cheville.
- Vous chutez seul sur une piste de ski et ne pouvait vous relever.

Ainsi, l’objectif est de protéger le souscripteur de la police et ses proches des conséquences pouvant découler d’un accident.

Les conditions d’intervention de la garantie sont contractuellement prévues au contrat ainsi que les plafonds d’intervention.

Alors, comme l’attestation de villégiature, avant de partir en vacances, il est vivement recommandé de vérifier disposer de cette garantie et d’avoir à porté de main le numéro de téléphone d’urgence de l’assureur et son numéro de contrat.

Quelles précautions prendre ?

Outre la vérification de ses contrats d’assurance, la prudence impose toutefois de se renseigner auprès du Ministère de l’Europe et des affaires étrangères sur la situation géopolitique du pays, avant de partir.

La situation sanitaire étant également d’actualité, vérifiez l’absence de restrictions en matière de déplacement, d’obligation de pass sanitaire.

Si vous envisagez de louer une voiture ou de participer à activité (snorkeling, flyboard, plongée), il est vivement recommandé de se renseigner sur l’entreprise étrangère proposant ces services (est-elle référencée dans les guides ? affiche-t-elle des éléments d’identification en vitrine ?).

Une fois ces vérifications effectuées et l’esprit serein, votre séjour ne pourra être que bénéfique.

Maître Cécile BIGRE
Avocat spécialisé en droit du dommage corporel
www.bigre.fr

Recommandez-vous cet article ?

Donnez une note de 1 à 5 à cet article :
L’avez-vous apprécié ?

2 votes

A lire aussi dans la même rubrique :

Bienvenue sur le Village de la Justice.

Le 1er site de la communauté du droit, certifié 4e site Pro en France: Avocats, juristes, fiscalistes, notaires, huissiers, magistrats, RH, paralegals, étudiants... y trouvent services, informations, contacts et peuvent échanger et recruter. *

Aujourd'hui: 145 220 membres, 21909 articles, 126 423 messages sur les forums, 4 850 annonces d'emploi et stage... et 2 300 000 visites du site par mois. *


L'Enquête en cours >

Professionnels du Droit, participez à l'enquête Métiers du Droit du Village !

Focus sur >

Quelques points à retenir du 5e Congrès RDV des Transformations du Droit 2021.




LES HABITANTS

Membres

PROFESSIONNELS DU DROIT

Solutions

Formateurs