Accueil Carrières en droit Métiers du droit Professionnels du Droit

Recruteurs et candidats s’expriment sur ce qui est important pour eux !

Au cours d’une étude de marché réalisée par Le Village de la Justice, le Conseil National des Barreaux et le futur site " Entre Confrères ", recruteurs et candidats ont dévoilé ce qui est important pour eux afin de rendre le processus de recrutement plus pertinent...

1.400 avocats, juristes, fonctions support, stagiaires en droit et services des ressources humaines se sont exprimés sur le sujet du recrutement, un domaine dans lequel Le Village de la Justice et Entre Confrères souhaitent apporter de vraies améliorations cette année.

Le premier constat est que 87% des recruteurs sont prêts à renseigner les candidats potentiels sur les conditions de travail réelles au sein de leur cabinet d’avocat ou leur entreprise, et que 66% d’entre eux sont prêts à laisser leurs équipes confirmer ou infirmer ces critères, pour une plus grande fiabilité des informations communiquées, une plus grande transparence et une meilleure visibilité.

Le Village de la Justice et Entre Confrères souhaitent apporter de vraies améliorations cette année dans la relation Recruteurs <-> Candidats.

S’agissant des candidats, 93% sont favorables à l’idée de renseigner des informations sur les conditions de travail réelles des cabinets et entreprises dans lesquelles ils travaillent, dont 63% de manière anonyme et 30% sans anonymat. Sur ces 93% de candidats, 86% sont prêts à renseigner ces informations.

Quels sont les critères déterminants pour les recruteurs et pour les candidats, s’agissant des conditions de travail réelles au sein des cabinets d’avocats et entreprises ? Sont-ils les mêmes ?

Pour les candidats, les critères déterminants sont :

  • la rémunération (78%),
  • la charge de travail, la flexibilité des horaires et la possibilité de travailler à distance (56%),
  • l’autonomie accordée (56%),
  • la reconnaissance du travail bien fait et de l’investissement (53%),
  • le suivi d’un dossier à toutes ses étapes (40%)
  • puis la formation et la pédagogie (39%)
  • et pour les avocats, la possibilité de développer sa clientèle personnelle (49%) et d’avoir un contact avec la clientèle (29%).

Pour les recruteurs, les critères qu’ils accepteraient de renseigner en ligne pour améliorer leur visibilité, leur attractivité et pour bénéficier d’une relation durable et de qualité avec leurs futures équipes, sont :

  • l’autonomie accordée (56%),
  • le suivi d’un dossier à toutes ses étapes (56%),
  • la reconnaissance du travail bien fait et de l’investissement (48%),
  • la charge de travail, la flexibilité des horaires et la possibilité de travailler à distance (39%),
  • la rémunération (38%),
  • et pour les cabinets d’avocats, le contact avec la clientèle (35%) et la possibilité de développer sa propre clientèle (43%).

En plus de ces critères sur les conditions de travail réelles, les critères déterminants pour les candidats dans leur choix d’un cabinet d’avocat ou d’une entreprise, sont ses compétences et secteurs d’activité (72%) et sa vision du management, de la manière de travailler et ses engagements (71%).

Les recruteurs quant à eux, estiment que les informations les plus importantes s’agissant de leur cabinet ou de leur entreprise, sont ses compétences et secteurs d’activité (87%), ses valeurs (67%), sa différence et sa valeur ajoutée (59%).

D’autres critères semblent également importants pour les candidats et les recruteurs, comme les perspectives d’évolution de carrière, la diversité des missions et l’esprit d’équipe.

"Une réelle volonté de rencontre approfondie entre recruteurs et candidats..."

"L’humain " ressort de cette étude ; cela démontre une réelle volonté de rencontre approfondie entre recruteurs et candidats  : une attente partagée par tous d’avoir des annonces détaillées pour mieux connaître le recruteur, notamment sur les conditions de travail réelles, des annonces moins stéréotypées, une digitalisation du bouche-à-oreille surtout en province, mais également un contact direct entre recruteurs et candidats.

Le Village de la Justice et Entre confrères travaillent sur ces problématiques et mettront très bientôt à votre disposition des outils clés en mains pour répondre aux besoins que vous avez exprimés dans cette étude !

A bientôt pour vous proposer les solutions concrètes que vous attendez dans le domaine du recrutement...

Marie Duault
Entre Confrères
Et Rédaction Village de la justice

Recommandez-vous cet article ?

Donnez une note de 1 à 5 à cet article : L’avez-vous apprécié ?

16 votes