[Dernières tendances de l’emploi dans le Droit] -30% sur le début 2021, mais nette amélioration en mars.

Le recrutement juridique, après une belle embellie en 2018, a poursuit la hausse en 2019 et début 2020. Et puis est venue la crise du Coronavirus... et les offres d’emploi du secteur Juridique ont diminué de 45% au 2e trimestre 2020 par rapport à 2019. Depuis septembre 2020 on constate un certain rebond sur l’emploi et non les stages - limité néanmoins, nous en sommes à -30% d’offres d’emploi sur les deux premiers mois de l’année 2021 (par rapport à l’avant-crise en 2020).
Le bilan est donc très négatif sur 12 mois.

Voici nos statistiques annuelle complètes.

Tendance court-terme en Mars 2021 à la franche hausse :

Les bonnes nouvelles ne sont pas si fréquentes ces temps-ci, nous partageons donc volontiers celle-ci avec nos lecteurs : les signes de reprise des recrutements du secteur juridique sont là.

Il faudra attendre avril-mai 2021 pour confirmer cette tendance, mais sachez que le volume d’offres d’emploi et de stages publiées sur Le Village de la Justice [1] est revenu sur le mois de mars au niveau de l’avant Covid (février 2020).
Pour comparaison, nous étions à -30% en janvier 2021 par rapport à janvier 2020... Les offres sont donc revenues (nombre quasi identique à février 2020), les offres de stage aussi avec 1116 propositions en un seule mois (+10% par rapport à février 2020. Peut-être notre appel aux recruteurs pour soutenir la formation et l’employabilité des juristes de demain a-t-il été entendu ;-)

Voici donc notre conseil aux candidats : il est temps de vous remettre à veiller et de réenvisager l’avenir, et ceci est valable tant pour les emplois ou collaborations que les stages, pour les avocats, juristes ou futurs professionnels du droit.
Ajoutons que les Recruteurs ont développé leur pratique des recrutements et prises de poste à distance, c’est de moins en moins un frein (voir à ce sujet notre récent article "Onboarding : accueillir vos juristes en 2021, le recrutement à l’épreuve de la crise sanitaire.").

Tendances 2020-2021 du marché.

Naturellement, le nombre d’offres d’emploi publiées s’est écroulé entre la mi-mars et fin mai, confinement et incertitudes fortes obligent. Les offres d’emploi restantes étaient souvent le fait de cabinets de recrutement qui anticipaient, d’entreprises qui savaient déjà fonctionner en télétravail ou d’autres qui ont pu essayer d’attirer quelques profils pas faciles à trouver habituellement.

Depuis on constate une reprise progressive, conduisant même à un bon mois de juillet et une certaine reprise depuis septembre, ce qui n’a pas vraiment fluidifié les recrutements : les candidats sont souvent plus frileux qu’avant pour changer de poste, d’entreprise. Il faut aller les chercher, les séduire, les rassurer. Pas facile pour les recruteurs eux mêmes dans le doute (même si le sujet "Juridique" n’a pas faibli cette année dans les entreprises), mais compréhensible pour les candidats. Tout cela gèle un peu les mouvements.

Côté constat, "se voir" pour qu’un premier feeling puisse se mettre en oeuvre, tant côté candidats que côté recruteurs, a été plus compliqué (et le restera encore quelques mois). Beaucoup d’entreprises ont généralisé le télétravail ; cela modifiera sans doute les attentes "Soft Skills" sur les candidats (d’autres capacités que le Droit).

Bref vous le voyez, le recrutement évolue de gré ou de force ! Un constat qui pousse les recruteurs à modifier leurs habitudes et fiches de poste, et les candidats à revoir leur CV et atouts à mettre en avant...

Tendances sur 2 ans : l’écroulement du printemps 2020 et la reprise relative depuis la rentrée de septembre.

Voici l’évolution du nombre de postes (emploi et stages) proposés sur Le Village de la Justice sur 2 ans :
(la courbe orange est la moyenne mobile, une tendance moyen terme donc).


(Notez qu’il est important de comparer chaque mois à son "grand frère" de l’année précédente, l’emploi ayant une importante saisonnalité... Comparez donc Mars 2020 à Mars 2019, c’est le vrai indicateur de tendance)

L’écroulement du volume d’offres est criant au printemps 2020, et si la reprise est constatée depuis, on ne retrouve pas du tout encore les niveaux 2019 ou début 2020. Sur les deux premiers mois de l’année 2021, le baromètre est à -30% de publications d’offres d’emploi par rapport à la même période de 2020.

Clairement, ceux qui ont le plus souffert sont les stagiaires, il y a eu très peu d’offres de stage pour l’été 2020, et le volume d’offres de stages en ce début d’année 2021 est de moins de la moitié de celui qu’il était en 2019.
C’est un vrai problème pour les étudiants et jeunes diplômés, en terme d’expérience, d’employabilité à moyen terme... de moral aussi. C’est en aussi un pour les recruteurs, puisque leurs futurs collaborateurs des prochaines années auront moins d’expérience. Ces recruteurs pourraient aussi manquer de collaborateurs déjà formés au moment de la reprise.
C’est pour cela que le Village de la Justice a lancé un appel à mobilisation des cabinets d’avocats et Directions juridiques pour les inviter à relancer leurs offres de stage sans attendre, tant il est vital pour l’employabilité et l’expérience que la période des stages ne soit pas à nouveau annulée en 2021 !

Un peu avant...

Les statistiques suivantes n’ont pas été mises à jour encore pour 2020, tant la période a faussé les tendances de fond. Mise à jour prochaine prévue avec davantage d’annonces d’emploi en 2021 !

Le volume d’annonces en recrutement juridique (avocats et juristes, hors stages) a représenté en 2019 en France environ 25300 annonces différentes (pour 6000 entreprises) tous supports de diffusion confondus (web, agences et presse) et hors cabinets de recrutement et d’intérim (51500 annonces avec les cabinets) [2].

Le Village de la justice, le 1er site ouvert de la communauté professionnelle juridique depuis 24 ans, suit de près les tendances du recrutement juridique, grâce notamment à la rubrique Emploi leader, donc assez représentative de "ce qui se passe" [3]. Voici donc des statistiques sur les 11000 annonces parues sur Village-justice.com en 2019.

Quels sont les domaines du droit pour lesquels l’augmentation des offres d’emploi est la plus forte ? (2018-2019)

Voici les chiffres de l’évolution du nombre d’offres d’emploi (hors stages donc) pour les spécialités les plus souvent demandées sur les annonces du Village de la justice.
Après "l’explosion" de demandes provoquée par le RGPD en 2018, le nombre d’offres d’emploi en "données personnelles" s’est stabilisé (il avait plus que doublé pour les avocats par exemple en 2018 et se maintient en 2019), mais d’autres domaines connaissent une belle hausse, comme le droit des assurances par exemple.
Bref, c’est une année de stabilisation pour les grands domaines du droit.

On peut par ailleurs noter l’augmentation progressive dans les annonces des recherches de "compétences comportementales" (softskills) [4], en plus des compétences "techniques".

Pour compléter et lire quelques analyses de cabinets de recrutement, on pourra utilement lire notre article "Focus sur les dernières études de rémunération pour les Juristes."

Des tendances à suivre régulièrement sur cette page... et sur notre rubrique Emploi.

Chiffres Village-justice.com.

Rédaction Village de la justice

Recommandez-vous cet article ?

Donnez une note de 1 à 5 à cet article :
L’avez-vous apprécié ?

761 votes

Notes de l'article:

[1Tendance fiable en ce sens que le Village est le 1er site d’emploi juridique en volume et visiteurs.

[2Source base de données internationale Index Advertsdata.

[3Le Village de la Justice a par ailleurs été classé d’ailleurs Meilleur site d’emploi juridique * * * * * par les candidats et recruteurs.

A lire aussi dans la même rubrique :



Profitez-en !

C'est seulement aujourd'hui sur Le Village de la Justice:

Bénéficiez d’1 mois offert pour créer votre site web d’avocats avec Work Digital

Demain une autre offre !


LES HABITANTS

Membres

PROFESSIONNELS DU DROIT

Solutions

Formateurs