Par Sarah Ouis, Legal Counsel.
 
Guide de lecture.
 

Les 3 incontournables de la recherche d’emplois/stages juridiques à l’international.

Puisqu’une fois n’est pas coutume, trouver un stage/emploi à l’étranger dans un domaine présumé non exportable tel que le droit, pourrait à premier abord paraitre être une question relevant davantage de la chance que d’une réelle possibilité.

Et pourtant, il s’est écoulé une année depuis ce fameux soir d’octobre 2018 où j’ai relayé pour la première fois aux yeux du public mon expatriation de juriste fiasco au Royaume-Uni (pour lire l’article, c’est ici).

Depuis, de l’eau a coulé sous les ponts. Une eau précieuse puisque ce sont près d’une vingtaine de candidats qui sont depuis parvenus à décrocher des entretiens / opportunités de stages/emplois dans cinq pays différents (spoiler alert, il s’agit pour la majeure partie d’entre eux de juristes !).

Vous serez ravis de constater que nous nous rapprochons ainsi d’une nouvelle tendance, celle consistant à pouvoir faire sa place professionnelle sur un marché étranger et ce, en dépit des idées reçues quant aux potentielles difficultés d’insertion dans un secteur donné. Reste à savoir comment…

Outre la nécessité de préparer son départ vers de nouveaux horizons (je vous invite pour cela à consulter mes articles partageant le mode d’emploi pour une expatriation réussie), une des questions qui est beaucoup revenue (et qui continue de revenir régulièrement) de la part des candidats à cette aventure est la suivante : comment rechercher des opportunités à l’international ?

Décrocher une opportunité est rarement le fruit du hasard, raison pour laquelle il m’est apparu essentiel de résumer les codes de la recherche d’opportunités internationales afin que ce partage profite au plus grand nombre.

Que vous soyez à la recherche d’un stage ou d’un emploi à l’international, les 3 incontournables décrits ci-dessous devraient probablement accélérer votre progrès dans ce processus souvent fastidieux (pour ne pas dire décourageant) et aux semblants illusoires.

Avant-propos

Avant de rentrer dans le vif du sujet, un parallèle avec l’article traitant de l’éloge de la concession (disponible ici) dans l’expatriation me paraît essentiel pour appuyer mon propos.

Il est important de rappeler que les opportunités appartiennent à celles et ceux savant se les créer. Ainsi et dans l’ hypothèse d’une recherche d’opportunités à l’échelle internationale, cela se traduira par la flexibilité dans son approche et le fait d’envisager (dans la mesure du possible selon vos contraintes personnelles) des opportunités de stages/emplois dans plusieurs lieux (dans l’idéal plusieurs pays ou si vous n’envisagez un départ que dans un pays en particulier, plusieurs villes).

La flexibilité s’entend aussi bien en termes de lieux qu’en termes d’opportunités professionnelles (et notamment d’intitulés de postes, de type de contrats etc.) d’où l’importance de ne négliger aucune piste pour autant que celles-ci soient en cohérence raisonnable avec votre projet de carrière.

Cette approche générale dans votre quête d’aventure professionnelle à l’international vous permettra de mieux appréhender votre stratégie de recherche – car oui, il en faut une, pour la connaitre c’est par ici.

La recherche d’opportunités à l’international en trois points.

A force de questionner les candidats sur la façon dont ils procèdent pour rechercher une opportunité à l’étranger, il semblerait qu’il existe un lien intrinsèque entre leurs méthodes et leurs résultats peu fructueux (soit en raison d’une présupposée carence d’opportunités ou tout simplement parce que ces mêmes candidats sont rarement ou peu rappelés par les recruteurs).

Or, pour avoir notamment publié plus d’une centaine d’offres d’emplois et de stages en quelques mois via les réseaux sociaux [1] et avoir constaté que plusieurs candidats ont été rappelés voire, dans le meilleur des cas, recrutés, la bonne nouvelle c’est que les opportunités internationales (y compris juridiques !) non seulement existent mais que votre profil peut également répondre à un besoin venu d’ailleurs... à condition évidemment de savoir les trouver et de se positionner en conséquence ! C’est ce que nous allons voir ci-dessous.

Optimisation de la stratégie de recherche.

Rechercher un emploi ou un stage dans son pays d’origine ou en terres inconnues nécessitent d’envisager cet exercice sous un œil nouveau, celui du candidat local dans la destination convoitée.

Ainsi, optimiser sa recherche d’opportunités à l’international c’est notamment :

Sortir des sentiers battus et expatrier son mindset : considérer la recherche locale.

Parmi les erreurs les plus fréquentes des candidats en recherche d’opportunités internationales : celle consistant à rechercher des offres uniquement (ou principalement) à partir des sources du pays d’origine.

Pour donner l’exemple de candidats situés dans l’Hexagone, ces derniers intensifient leurs recherches sur les rubriques internationales des sites français ou poursuivent des Volontariats Internationaux en Entreprise (plus communément appelés VIE) alors même qu’Internet permet d’accéder aux sites de différents pays en temps réel.

Vous l’aurez compris, optimiser sa recherche d’opportunités internationales sous-entend d’exporter son mindset et rechercher localement, autrement dit, à l’image des candidats déjà basés dans le pays visé pour la simple et bonne raison que les entreprises posteront davantage leurs besoins sur leur marché local.

Diversifier les sources de recherches.

Je fais notamment référence à la nécessité d’élargir autant que faire se peut ses différentes sources de recherches dont les suivantes :

Google : je me pose parfois cette question existentielle : que ferions-nous sans Google ? (que celui ou celle qui n’y ai jamais pensé me jette la première pierre). Vous seriez surpris de constater que simplement ‘Googler’ votre recherche en mobilisant des mots clés pertinents vous donnera accès à des sources inconnues au bataillon et un premier regard sur le marché local visé.
- Par exemple : si vous êtes à la recherche un stage /emploi juridique au Royaume-Uni : essayez de ‘Googler’ : ‘legal internship UK’ ou même ‘legal counsel UK’
- Tentez même d’accompagner votre recherche d’un brin d’audace en ajoutant un critère supplémentaire de type ‘European’ ou ‘French’. Je vous laisserai constater par vous-même les résultats

Les sites de recrutement : il convient de rechercher des opportunités à la fois sur des sites généralistes mais également spécialisés.
- Exemples de sites généralistes : Indeed (mondial), Reed.co.uk (Royaume-Uni), Gulf Talent (Moyen-Orient)
- Exemples de sites spécialisés : TotallyLegal ou encore The Lawyer (Royaume-Uni, Moyen-Orient, Asie)

Les cabinets de recrutement : le même principe va également s’appliquer pour les cabinets de recrutement qui peuvent à la fois couvrir des besoins dans différentes industries (Robert Walters) ou qui sont davantage spécialisés dans un secteur en particulier (pour le juridique, Law Absolute)

Le cas particulier des stagiaires/jeunes diplômés/profils juniors

A l’instar des offres d’emplois, les offres de stages ou même d’emplois destinés aux jeunes diplômés/profils juniors peuvent apparaitre sous différentes formes :
- Les stagiaires : work experience, work placement, internships, intern.
- Les jeunes diplômés / profils juniors : junior, graduate, graduate programme, apprenticeships.

Il existe par ailleurs des cabinets / sites de recrutement spécialisés dans le recrutement de ces profils (par exemple, Inspiring Interns au Royaume-Uni)

Diversifier les mots clés.

Je le disais dans un autre article, les intitulés pour des postes de nature très similaires se suivent mais ne se ressemblent pas raison pour laquelle la diversification des mots clés aura un impact non négligeable sur votre capacité à pouvoir trouver des offres pertinentes.

- Au Royaume-Uni : un poste de juriste peut se traduire par "Legal Counsel", "Legal Advisor", voire "Legal Ninja" pour certaines entreprises dans le secteur de la tech ;
- Au Luxembourg : il ne sera pas rare de trouver des intitulés de type "Legal Officer".

Il résulte de ce qui précède que votre recherche d’emploi devra mobiliser différents mots clés en lien avec votre corps de métiers et sur différents canaux. Par exemple, tentez de multiplier les mots clés en lien avec les missions clés de la profession ("legal", "contracts", "compliance", "regulatory").

Profitez-en pour également ajouter des mots clés se rapprochant davantage de votre élément différenciant comme votre maîtrise des langues voire votre expertise dans un secteur particulier. Si on prend l’exemple du juriste français, le fait d’ajouter ‘French’ ou ‘European’ vous permettra de cibler les offres ayant un lien encore plus pertinent avec votre profil.

Reproduisez cet exercice sur les différentes sources décrites ci-dessus et observez les résultats.

Vous voici enfin prêts pour la recherche d’opportunités professionnelles dans un contexte international

Reste à savoir comment adopter le bon positionnement dans ses candidatures dans de telles circonstances afin d’accroitre ses chances de susciter l’intérêt du recruteur, c’est ce que nous verrons dans un prochain article... Stay tuned

Pour plus d’informations sur l’expatriation et autres conseils de carrière, je vous invite à me suivre sur @expatomnes sur les différents réseaux (et notamment Facebook, Instagram, Twitter) et Sarah OUIS sur LinkedIn

Did you know ? Mon parcours de juriste d’entreprise au Royaume-Uni est disponible sur YouTube, pour le visionner c’est ici

Notes :

[1Via LinkedIn tous les mardis mais également Facebook et Instagram ou encore – plus récemment – Twitter sur ma page @Expatomnes.

Sarah OUIS, Legal Counsel

Recommandez-vous cet article ?

Donnez une note de 1 à 5 à cet article :
L’avez-vous apprécié ?

11 votes
Commenter cet article

Vos commentaires

  • Dernière réponse : 3 septembre à 00:52
    par Marina , Le 31 mars à 19:46

    Article très très intéressant ! Je suis dans la situation inverse : diplômée d’un Master 2 de droit en Italie, je voudrais m’installer en France, mais sincèrement je trouve cela difficile, car les formations recherchées sont très spécifiques (contrairement à la formation italienne). Avez-vous des conseils à me donner ? Est-ce envisageable pour moi un tel projet ?
    Je tiens à souligner que je parle et j’écris couramment la langue, mais je sais pas si cela va suffire..
    Merci par avance !
    Marina

    • par Sarah OUIS , Le 3 septembre à 00:52

      Bonjour Marina

      Tout d’abord pardonnez mon retard, je pensais vraiment vous avoir répondu !

      Alors c’est une bonne question, de ma propre expérience le marché juridique français se veut davantage local avec des recrutements plutôt orientés juristes français

      Ceci dit un profil comme le vôtre peut probablement intéresser des entreprises internationales à la recherche de profils variés ou même des entreprises commerçant avec l’Italie

      Je vous recommanderai de discuter avec des recruteurs juridiques en France au regard de votre projet tout en explorant le marché en utilisant les méthodes de l’article.

      Sinon, développer une carrière internationale notamment en terre anglo-saxonne est toujours une plus value très recherchée en France !

      Les pays bas ou l’Irlande pourraient vous permettre un tel tremplin vers le marché français dans un futur proche qui sait ?

      À bientôt !

      Sarah

A lire aussi dans la même rubrique :

LES HABITANTS

Membres
PROFESSIONNELS DU DROIT
Solutions
Formateurs