Les conséquences du non-respect de la clause de non-concurrence.

Certains contrats de travail contiennent une clause de non-concurrence pour permettre à l’employeur de protéger les intérêts de son entreprise. La jurisprudence a fixé les conditions impératives pour permettre à cette clause d’être valide.

Des sanctions sont prévues en cas de non-respect par le salarié de cette clause après la rupture de son contrat de travail. Récemment, la Cour de cassation a apporté des précisions quant à l’une des sanctions, à savoir la privation de la contrepartie financière.

1) Les conditions de validité de la clause de non-concurrence.

Une clause de non-concurrence n’est licite que si elle respecte les conditions cumulatives suivantes :

- Il faut qu’elle soit indispensable à la protection des intérêts légitimes de l’entreprise,

L’employeur doit établir que l’entreprise est susceptible de subir un préjudice réel au cas où le salarié viendrait à exercer son activité professionnelle dans une entreprise concurrente.

Pour caractériser cette première condition, les juges prennent en compte certains critères comme la qualification du salarié, la nature des fonctions occupées par ce dernier, les conditions dans lesquelles elles s’exercent, notamment les contacts avec la clientèle et les connaissances acquises :
- La clause de non-concurrence doit être limitée dans le temps et dans l’espace,
- La clause doit prendre en compte les spécificités de l’emploi occupé par le salarié,
- La clause doit prévoir le versement d’une contrepartie financière dont le montant ne doit pas être dérisoire.

Le versement de cette contrepartie doit intervenir indépendamment de la qualification de la rupture du contrat de travail.

Lorsqu’une clause de non-concurrence ne remplit pas les conditions de validité définies par la jurisprudence, elle est en principe nulle. Les actions en justice liées à une clause de non-concurrence sont de la compétence du conseil de prud’hommes.

2) Les conséquences en cas de non-respect de la clause de non-concurrence.

Lorsqu’un salarié ne respecte pas son obligation de non-concurrence, il s’expose aux sanctions suivantes :
- Interdiction de poursuivre son activité concurrente chez son nouvel employeur,
- Paiement d’une clause pénale lorsque son contrat en prévoit une. Une clause consiste à fixer forfaitairement la somme qui sera due en cas de violation de l’obligation de non-concurrence,
- Condamnation à des dommages et intérêts réparant le préjudice subi par son ancien employeur. En l’absence de clause pénale, il appartient à la partie qui demande réparation du préjudice causé par la non-exécution de la clause de non-concurrence, de justifier de l’importance de ce préjudice.

A ces sanctions s’ajoute la privation de la contrepartie financière. La Cour de cassation a en effet déjà jugé que lorsqu’un salarié est entré, immédiatement après son départ, au service d’une entreprise concurrente, il ne peut prétendre au paiement de la contrepartie d’un engagement qu’il n’a pas respecté [1].

La Cour de cassation vient de préciser que ce principe s’appliquait même lorsque la nouvelle société concurrente rompait la période d’essai du salarié et qu’il se retrouvait sans activité [2].

Dans cette affaire, le salarié soutenait que la contrepartie financière devait être due pendant la période où il avait respecté son obligation de non-concurrence. Il estimait pouvoir ainsi y prétendre pour la période postérieure à la rupture de sa période d’essai par la société concurrente. La Haute Assemblée a jugé qu’aucune contrepartie à la clause de non-concurrence n’était due, dès lors que le salarié tenu de ne pas concurrencer son ancien employeur pendant une durée de 12 mois à compter de la rupture effective du contrat, avait quitté l’entreprise pour entrer au service d’une société concurrente le lendemain.

Il existe cependant des cas où l’on parle de violation partielle, à savoir l’hypothèse d’un salarié qui manque à son obligation de non-concurrence après l’avoir respecté pendant une certaine période : dans ce cas, il conserve le droit à la contrepartie financière pour la période correspondante [3]. De même, un salarié n’ayant violé l’interdiction de concurrence qu’à compter d’une certaine date, peut prétendre au paiement de la contrepartie pour la période antérieure à cette date [4].

Enfin, la responsabilité du nouvel employeur est engagée s’il recrute un salarié qu’il sait lié par une clause de non-concurrence ou si, apprenant postérieurement à l’embauche l’existence d’une telle clause, il le conserve à son service.

En cas de litige, la charge de la preuve pèse sur l’employeur qui doit démontrer la violation de cette clause par le salarié [5].

Maître Robin NABET,
www.robinnabet.fr

Recommandez-vous cet article ?

Donnez une note de 1 à 5 à cet article :
L’avez-vous apprécié ?

8 votes

Notes de l'article:

[1Cass. Soc., 14 janvier 1997, n°94-40.328.

[2Cass. Soc., 5 mai 2021, n°20-10.092.

[3Cass. Soc. 27 mars 1996, no 92-41.992.

[4Cass. Soc. 18 février 2003 no 01-40.194.

[5Cass. Soc., 13 mai 2003, n°01-41.646.

Bienvenue sur le Village de la Justice.

Le 1er site de la communauté du droit, certifié 4e site Pro en France: Avocats, juristes, fiscalistes, notaires, commissaires de Justice, magistrats, RH, paralegals, étudiants... y trouvent services, informations, contacts et peuvent échanger et recruter. *

Aujourd'hui: 149 530 membres, 23743 articles, 126 598 messages sur les forums, 4 150 annonces d'emploi et stage... et 2 000 000 de visites du site par mois en moyenne. *


FOCUS SUR >

Des nouveautés "Tech" pour les métiers du droit (décembre 2022).

A LIRE AUSSI >

Quelques points à retenir du 6ème Congrès RDV des Transformations du Droit 2022.




Hier 18:24 Recherche une Secrétaire juridique pour son bureau de Marseille

Hier 18:24 Stagiaire Droit des Etrangers

Hier 18:19 Assistant(e) juridique

Hier 17:51 Juriste stagiaire

Hier 17:49 Offre de stage - Département Finance & Projects - 1er semestre 2023 (H/F)

Hier 17:48 Offre de stage Restructuring - 1er semestre 2023

Hier 16:19 Juriste généraliste d'entreprise (H/F)

Hier 16:17 Juriste en droit des sociétés (H/F)

Hier 16:17 Avocat corporate m&a (H/F)

Hier 16:17 Avocat contentieux des affaires (H/F)

Hier 15:56 Stage Juriste en Droit de la Propriété Intellectuelle

Hier 15:22 Stagiaire (H/F)

Recrutement juridique, Annonces d'offres d'emploi et stages avocats, juristes, fiscalistes, notaires, secretaires... <base href="https://www.village-justice.com/annonces/">

 Offres d'emploi, de collaboration et stages du Village de la Justice

 


4188 Annonces en ligne
17903 Candidats actifs *
2746 Recruteurs récents *

 Déjà inscrit ?

Recherche d'offres d'emploi et de stages

Plus de critères

4188 annonces en ligne avec cette recherche.

Poste proposé (titre)
Domaine principal d'activité pour le recruté
Recruteur
Type de contrat
Lieu du poste
Date d'entrée en poste
jeudi 24 novembre 2022 :
Stagiaire fiscalité internationale et patrimoniale Droit fiscal et douanier Cabinet Alexis Agoguet Stage Paris (75116)
Stage contentieux commercial (janvier 2023) Droit des affaires, Commercial ou concurrence 186 | Avocats Stage Paris 02/01/2023
Stage Droit des sociétés / corporate (juillet 2023) Droit des sociétés (corporate) 186 | Avocats Stage Paris 02/07/2023
Stage contentieux commercial (juillet 2023) Droit des affaires, Commercial ou concurrence 186 | Avocats Stage Paris 02/07/2023
Stage Droit immobilier (juillet 2023) Droit immobilier, urbanisme, construction 186 | Avocats Stage Paris 02/07/2023
Stage Droit immobilier (janvier 2023) Droit immobilier, urbanisme, construction 186 | Avocats Stage Paris 02/01/2023
Stage Droit fiscal / Tax (juillet 2023) Droit fiscal et douanier 186 | Avocats Stage Paris 03/07/2023
Stage en droit public (cabinet d'avocats) (H/F) Droit public Louis le Foyer de Costil Stage Paris 2023
Stage 2 mois pour L3 ou M1 Généraliste Cabinet d'avocats Stage Paris 16ème Auteuil Janvier 2023
Juriste stagiaire / élève avocat MJD Senart Stage Savigny-le-Temple, Seine-et-Marne 09/01/2023
Secrétaire / Assistant(e) H/F Cabinet Guegan-Gelinet C.D.I. Paris 17ème Dès que possible
Responsable Juridique H/F Droit de la propriété intellectuelle, données personnelles, TIC LHH Recruitment Solutions C.D.I. Paris 15
Stage en Droit des nouvelles technologies - 1er semestre 202... Droit de la propriété intellectuelle, données personnelles, TIC Cabinet Ayache Stage Paris (75008) 2 janvier 2023
Stage 2nd semestre 2023 - dep. corporate - M&A Fusions et acquisitions Cabinet Ayache Stage Paris (75008) Juillet 2023
Stagiaire Contentieux/Pénal/Ethique des affaires - juillet/... Droit pénal Osborne Clarke Stage Paris Juillet 2023
Stage - assistant(e) juriste en droit des données personnel... Droit de la propriété intellectuelle, données personnelles, TIC France TV Stage Paris 01/03/2023
Stage fiscalité Cabinet Laghoutaris Stage Paris 16 Décembre 2022/janvier 2023
Recherche stagiaire en Restructuring - juillet/décembre 202... Autre domaine Osborne Clarke Stage Paris Juillet 2023
Stage élève avocat Droit de la famille, des personnes et de leur patrimoine Cabinet Cope Bessis Stage Paris 7 Juillet 2023
Assistant Juridique H/F Neithwork C.D.I. Paris
Texte Annonce Emploi Premium (mise en évidence souhaitée par le Recruteur)
Texte Annonce Emploi Standard
Texte Annonce Emploi que vous avez déjà consulté

LES HABITANTS

Membres

PROFESSIONNELS DU DROIT

Solutions

Formateurs

"> Hier 15:18 Clerc de Notaire Immobilier Complexe (H/F)

Hier 15:18 Notaire Assistant Actes Courants (H/F)

Hier 15:18 Notaire Assistant Immobilier Complexe (H/F)

Forum

Formations à venir

LES HABITANTS

Membres

PROFESSIONNELS DU DROIT

Solutions

Formateurs

Nouvelles parutions

Préjudice corporel

Evaluation du préjudice corporel

Préjudice corporel : quelles indemnisations ?


Semaine Juridique

La Semaine Juridique - Édition Générale

Accédez à votre actualité juridique sous la plume d’auteurs de renom !


Prévention des difficultés et procédures collectives

Prévention des difficultés et procédures collectives

Un ouvrage complet et à jour des derniers textes publiés en 2022


A côté du droit !

[Jeu] Ténor, qui sera le meilleur avocat ?


[Portrait d’avocat] Wilfried Meynet, Président de l’association des Amis de l’Opéra Royal de Versailles.


Liberalis n°2, votre nouveau magazine Art de vie & professions libérales.


Régulièrement nous partageons ici avec vous quelques images du net...

La chaîne "Vidéos et droit" du Village de la justice:

- [Vidéo] La fabrique de la loi.
- [Podcast] Justice en direct, une immersion au coeur de la Justice correctionnelle.
- [Podcast] « Attentat de Nice, les enfants du 14 juillet ».
- [Podcast] Pourquoi aller aux RDV des transformations du droit ?